Annales agrég interne anciennes=aussi valables que récentes? — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Annales agrég interne anciennes=aussi valables que récentes?

Modifié (December 2022) dans Concours et Examens
Coucou !
Une question me turlupine : est-ce que faire des annales de l'agrégation interne d'il y a 10 ou 15 ans c'est vraiment intéressant pour passer le concours dans les années 2020 ?
Je demande ça parce que sur un sujet, une personne répondait à une autre qu'elle devait faire des annales des concours de l'agrég et pas chercher à faire des annales des CPGE. Mais si c'est pour faire des annales d'il y a 10 ou 15 ans et que ça ne serve à rien parce que " ce n'est pas dans l'esprit du concours " (comme disait la personne qui répondait )...
Bon vous en pensez quoi ?
Mots clés:

Réponses

  • Il est à mon avis plus efficace de travailler sur des sujets récents surtout si tu as un temps limité à consacrer à ta préparation.
  • J’ai le sentiment que pour l’agrégation interne (et même l’agrégation externe), l’esprit est resté le même. Espérons d’autres avis, plus aguerris. 

    Sur le CAPES externe par contre ça a complètement changé. Il vaut mieux voir les années récentes notamment depuis les derniers changements (je n’ai pas la date charnière…). 
  • J'ai l'impression comme @Dom que les sujets ont le même esprit entre ceux de 2013 et ceux de 2022.

    @treshi bosser à un moment je voulais bosser des sujets de prépa le problème c'est qu'en prépa, il n'y a pas de statistiques, pas de groupes quotients, pas de produit semi-direct, de groupe diédral etc... 
    Et en plus bosser sur des sujets de prépas de quel niveau ? Centrale, Mines, Polytechnique ? Il y a tellement de sujets en prépa c'est chronophage. 



  • @OShine : le produit semi-direct est hors-programme à l'externe.
  • @Magnéthorax dans un rapport du jury de l'interne, j'ai vu le corrigé d'une question qui utilise le terme "produit semi-direct de groupe".


  • Modifié (December 2022)
    Bonjour Treshi.
    J'ai passé l'agreg interne dans les premières années, je n'ai pas l'impression que les sujets et les exigences aient changé. Ce qui a changé, c'est le nombre des candidats juste sortis des études.
    En tout cas, il vaut mieux éviter le sujet "algèbre" de 1993, dont la troisième partie était infaisable pour un candidat normal (même ceux qui nous formaient en prépa agreg interne coinçaient). Il y avait cependant 20 points au barème sur les deux premières.
    Cordialement.
  • Les archives sur le site officiel vont jusqu'à l'année 2000. 
  • Modifié (December 2022)
    Et alors ? Elles existent sous forme papier à pas mal d'endroits.
    Pour ma part, je suis allé à l'écrit sans avoir fait un seul sujet (il y en avait peu, à l'époque). Mais en ayant compris l'essentiel du programme. Ça permet de bien réussir ! Et c'est efficace pour l'oral.
  • En voulant voir la tête du sujet sur le site MegaMaths, je suis tombé sur ce document qui propose une réflexion sur la préparation du concours (document qui doit dater un peu, a priori fléché Capes, mais en majorité valable pour l'Agreg).

    http://www.megamaths.fr/themes/cmonexercices1methodologie.pdf
  • Modifié (December 2022)
    Si je peux donner mon avis, l'important, je pense, est de faire des sujets variés pour avoir des réflexes en tête et des automatismes sur tous les "chapitres" au programme de l'interne !
    À titre d'exemple en analyse, le sujet 2022 est idéal pour retravailler les séries, séries entières et probas/stats quitte à compléter par quelques preuves de cours sur les séries.
    Le sujet 2018 est idéal pour travailler la topologie et consolider quelques éléments d'analyse.
    Le sujet 2020 est génial pour compléter ce travail sur la topologie, manipuler les séries de Fourier et faire du calcul différentiel.
    Donc faire plusieurs fois ces 3 sujets me paraît pertinent. + approfondir les autres thèmes et les points "problématiques" (qui dépendent de chacun).
  • Bah Oshine, peu importe s'il n'y a pas tel ou telle partie du programme dans les programmes des CPGE. Tu peux déjà bosser plus de 50 % du programme avec les concours CPGE.
    Et le niveau, suffit de prendre un peu de tout: du ENSI pour le pas trop dur jusqu'à du Mines-Centrale ou même X-ENS. L'idée c'est bien de voir des thèmes classiques et des manières de résoudre.
  • Centrale me semble le niveau le plus adapté pour l'interne.
    Mines c'est costaud quand même beaucoup de questions difficiles.
  • OShine tu es ridicule !
  • Modifié (December 2022)
    Je ne pense pas que les sujets d'il y a 10 ans soient significativement différents des récents, si ce n'est que l'on commence à voir apparaître, comme à l'externe (spécial docteur puis l'autre) des questions basiques de cours, phénomène tout à fait récent.
    Si tu remontes beaucoup plus loin, les sujets étaient en général de longueur plus courte et donc pourraient te donner une idée fausse de la longueur du concours. Je me souviens d'un sujet sur la transformation de Laplace et application aux équations différentielles, je l'avais traité sur table en moins de 4h, mais je ne finis aucun sujet récent dans le délai de 6h. Et les probas sont sans doute davantage susceptibles d'être présentes, évolution des thèmes "prioritaires" en mathématiques.
  • Les anciens sujets étaient légèrement plus difficiles et moins orientés cours.
  • Merci à math2 pour son commentaire utile et qui recentre le débat!!
    Bon je vais regarder ce que j'ai à disposition même si ça a 15 ou 20ans....
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Success message!