This is the end, my only friend, the end

2456

Réponses

  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (October 2022)
    @Vassillia ne penses-tu pas que maîtriser les mathématiques soit un point positif (voir obligatoire) pour développer l'esprit critique ? Et vu qu'en maths, les équations c'est vraiment vraiment fondamental, ne serait-il pas très important de savoir résoudre des équations pour l'esprit critique? Un logiciel ne remplacera pas un cerveau bien formé.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Allez, une petite "contribution positive" comme diraient certains....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • @Cohomologies.

    En 40 ans, on est passé d'une société où il y avait 80% de gamins qui avaient le BEPC à une société où il y a 80% de gamins qui ont le Bac, laors que la société a changé, et l'enseignement est devenu impossible.
    Voilà tout est dit.
    Clairement, il y a tromperie sur la marchandise, le bac est un diplôme totalement bidon. 
    Mais qui a voulu ça, si ce n'est les gens qui se déclarent défenseurs du petit-peuple ? Qui crie des cris d'orfraies quand on dit que pousser 80% des gamins à perdre leur temps au lycée, c'est mauvais pour eux. Qui dit qu'il faut aller encore plus loin dans cette direction suicidaire ?
    Qui conteste et fait grève dès qu'il y a un tout petit pas de fait pour aller dans la direction opposée ? 
    Indice, la réponse est dans la question.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Vassillia a dit :
    résoudre des équations, n'importe quel logiciel de calcul formel le fait. 
        Sors de ce corps Claude Allègre !!!!!!

        C'est justement ce type de discours absurde qui a contribué à détruire l'enseignement des maths en France.....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Oui le niveau moyen d'un élève de CPGE en 2022 est moins élevé que le niveau moyen d'un élève de CPGE de 1995 mais arrête de comparer avec les pays maghrébins ou sub-sahariens, ça n'a aucun sens !

  • Ce qui se passe hors de France ne t'intéresse pas ?
    Liberté, égalité, choucroute.
  • @cohomologies : Je commence sincèrement à douter que les mathématiques aient une influence décisive sur la constitution de l'esprit critique.

    Dans ce fil on voit quelqu'un brandir des énoncés d'exercices et qui prétend ce faisant montrer que les habitants d'un pays auraient un meilleur niveau en mathématiques que celui des Français.
  • @Ramon Mercader
    Pourquoi est-ce un discours absurde ? Je risquerai tous mes centimes sur le fait que si l'enseignement des années 70 avait été appliqués durant nos années 2020, les élèves auraient eu extrêmement peu de calculs à réaliser. Après tout, cela fait bien longtemps que les mathématiques ne sont plus du calcul bête et méchant.
    Il est selon moi futile d'autant s'attarder sur le calcul ou la résolution d'(in)équations (de tous styles) en mathématique et il serait bien plus intéressant de laisser les machines le faire. En effet, une fois le cerveau libéré de ces taches inutiles et rébarbatifs, il est alors possible d'enseigner des choses autrement plus intéressantes : typiquement plus de théorie. En effet, si un élève comprend bien la théorie qui se cache derrière, mettons "$ax+b=c \implies x=\frac{c-b}{a} \quad (a,b,c,x)\in\R^*\times\R^3$", alors il sera capable de juger ou non de la validité d'une solution donnée par un logiciel de calcul formel.
    Ce serait un peu comme en physique, par exemple, où la compréhension d'un phénomène et des ordres de grandeurs prime. Le calcul pur et dur étant relayé au second plan pour les ordinateurs ou les calculatrices... car comme le dis @Vassillia, n'importe quelle machine le fait, bien mieux que n'importe qui, en plus.
    Après je suis d'accord, si on évaluait la théorie les résultats seraient aussi catastrophiques mais au moins, les élèves n'auraient pas l'impression d'apprendre des choses inutiles... franchement. Un peu comme le calcul des racines carrées qui n'était plus enseigné à partir de la fin des années 60, justement au profit de la théorie et qui n'a, malgré tout, pas été réintroduit dans les années 80 car les calculatrices étaient entre-temps apparues.

  • Je trouve très drôle de se poser la question Pourquoi le Maroc est moins riche que la France. La vraie question qu'on nous cache, pourquoi la France est moins riche que l'Allemagne. Je pense d'ici quelques années on ne verra plus les étudiants Marocains dans les écoles et universités française à cause des restrictions  des visas  , à se comparer avec la Roumanie après ? 
    Le 😄 Farceur est fasciné par  notre  cher Nico-le prof le sérieux


  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    dp a dit :
    @Ramon Mercader
     une fois le cerveau libéré de ces taches inutiles et rébarbatifs, il est alors possible d'enseigner des choses autrement plus intéressantes : typiquement plus de théorie
         Rien n'est plus faux que ce discours. L'intrusion des gadgets de ce type dans l'enseignement des maths en France n'a jamais conduit à 
         une augmentation du niveau théorique, bien au contraire....

        
    Pardonnez-moi d'être réactionnaire, mais j'estime fondamental que les cerveaux soient câblés pour réduire au même dénominateur.....

        Je remarque d'ailleurs que quelqu'un sur ce forum propose des calculs d'intégrale très subtils où la maîtrise des tâches que tu prétends
        inutiles et rébarbatives est fondamentale....Mais lui a eu la chance d'obtenir un bac C ultrasélectif dans les années 80 qui n'avait rien à
        voir avec un certificat d'assiduité....
        Ce même calculateur virtuose en intégrales compliquées est pourtant l'un des premiers à crier haro sur l'élitisme.....
        J'avoue ne pas comprendre...
    Liberté, égalité, choucroute.
  •  Après tout, cela fait bien longtemps que les mathématiques ne sont plus du calcul bête et méchant.

     En effet, si un élève comprend bien la théorie qui se cache derrière, mettons "$ax+b=c \implies x=\frac{c-b}{a} \quad (a,b,c,x)\in\R^*\times\R^3$", alors il sera capable de juger ou non de la validité d'une solution donnée par un logiciel de calcul formel.

    Mais de quelles mathématiques on parle et que signifie exactement concrètement qu’un élève comprenne la théorie indiquée?

    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • @Gebrane: Ma question voulait signifier quel est l'impact sur la vie des gens, au niveau national, si leur niveau moyen  en mathématiques est médiocre? Je n'ai jamais rien lu de convaincant qui réponde à cette question sérieusement. La plupart des gens qui prétendent y répondre ont un intérêt personnel, corporatiste à fournir des réponses (alarmistes)
  •      Rien n'est plus faux que ce discours. L'intrusion des gadgets de ce type dans l'enseignement des maths en France n'a jamais conduit à 
         une augmentation du niveau théorique, bien au contraire....
    Ce n'est pas la faute de l'outil mais de l'utilisateur... ainsi que de l'enseignement qui faillit jour après jour.
         Pardonnez-moi d'être réactionnaire, mais j'estime fondamental que les cerveaux soient câblés pour réduire au même dénominateur.....
        Oui... mais cela devrait déjà être acté au sortir du primaire....
        Je remarque d'ailleurs que certains sur ce forum proposent des calculs d'intégrale très subtils où la maîtrise des tâches que tu prétends
        inutiles et rébarbatives est fondamentale....Mais eux ont eu la chance d'obtenir un bac C ultrasélectif dans les années 80.....
        Ces mêmes calculateurs d'intégrales compliquées sont pourtant les premiers à crier haro sur l'élitisme.....j'avoue ne pas comprendre...
    Il est bien connu que les calculateurs d'intégrales du forum sont représentatifs de la population des bancs d'écoles français.
    biely a dit :
    Mais de quelles mathématiques on parle et que signifie exactement concrètement qu’un élève comprenne la théorie indiquée?
    Ce n'est pas vraiment à moi de le dire. C'est une question qu'il me semble serait pertinente à poser à ceux qui font les programmes du secondaire, mais je ne crois pas qu'on en trouve sur ce forum.
  • Les coms sur les supposés coups en trop ça commence à bien faire.
    Après je bloque.
  • @Fin de partie Certains considèrent que les matheux sont déconnectés de la société l, ils ont leurs  mondes à eux .
     Est ce que,  un matheux vit plus heureux qu'un boulanger, je ne suis pas sûr . 
    Le 😄 Farceur est fasciné par  notre  cher Nico-le prof le sérieux


  • dp a dit :
         Pardonnez-moi d'être réactionnaire, mais j'estime fondamental que les cerveaux soient câblés pour réduire au même dénominateur.....
        Oui... mais cela devrait déjà être acté au sortir du primaire....
        Nous en sommes très loin.....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • @Ramon Mercader Je sais... je le déplore tout autant que toi.
  • @Fin de partie Individuellement, difficile de savoir. Par contre, au niveau national, il n'y a pas que les alarmistes qui s'inquiètent (voir par exemple https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-recul-des-maths-au-lycee-donne-des-sueurs-froides-au-monde-de-l-ingenierie-et-du-numerique.N1171007 ).
  • @Fin de partie @gebrane : En tout cas, je ne vois actuellement que les maths comme moyen de prendre l'ascenseur social pour les enfants de CSP-.
    À condition qu'on les enseigne à un bon niveau, ce que les tenants du certificat d'assiduité (=bac à 95% de réussite) ont bien pris soin d'anéantir depuis la sinistre loi Jospin de 89.
  • L'inversion accusatoire consiste à imputer à autrui ce dont on est soi-même "coupable". Ici : être hors-sol. @Ramon Mercader n'a aucune expertise sur la situation actuelle (programmes/réalité du terrain) : il déroule. Sa contribution à l'analyse de la situation est ce que l'hydroponie est à la culture.
  • C’est comme la compréhension de la solution $\frac{c-b}{a}$ de l’équation ax+b=c. On en est très loin la plupart du temps dans le secondaire. On passe, on enlève, on tambouille et hop mais dès que l’on pose la question ’’justifie cette étape’’ la bouillabaisse est de sortie. Aucune compréhension car justement il n’y a pas eu assez d’exercices bêtes et méchants comme on dit pour faire entrer dans les petites têtes les deux ou trois ’’règles’’ que l’on appliquent. Pour les quelques grosses têtes, effectivement, l’affaire est pliée rapidement mais est-ce que le secondaire doit être réservé au petits génies?
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Formidable, @Magnétorax ne me connaît pas, ne m'a jamais vu mais il a des avis définitifs sur ma connaissance d'EDNAT.....
    La situation apocalyptique que je décris est pourtant fidèle à la réalité.....mais le dire semble donner de l'urticaire à certains...
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Vassillia
    Modifié (October 2022)
    +1 avec @dp
    Au lieu de faire des histoires sur les programmes marocains qui sont la marotte de certains et intéressent surtout les premiers concernés à savoir les marocains, ce serait déjà un immense progrès qu'on se débrouille pour que les programmes français soient assimilés. Je ne dis pas pour autant qu'il ne faut pas les faire évoluer en fonction des besoins des entreprises et de ce qu'on estime utile pour le développement intellectuel des enfants.


    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • @gai requin   La MATHEMATIQUE de haut niveau va bien en France, Il ne faut pas être alarmiste ou fataliste . Mais le point qui m'interpelle, c'est lorsque un professeur au terminale rencontre des élèves qui ne savent pas résoudre l'équation ax+b=c, il faut blâmer qui? l'élève, les parents, la société ,  le professeur du collège ou le système  ? A ton avis le fautif c'est qui ?
    Le 😄 Farceur est fasciné par  notre  cher Nico-le prof le sérieux


  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @Ramon : en te lisant, j'ai acquis la conviction que tu n'es pas un enseignant en exercice dans une école, un collège ou un lycée sur le territoire français.  Plus gênant : en te lisant, j'ai acquis la conviction que tu ne connais pas les programmes, leurs attendus, etc. - toutes choses disponibles dans le domaine publique. Donc oui, ton analyse n'est pas le produit d'un travail de terrain; elle est hydroponique. Faut travailler. Pour de vrai.
  • xax
    xax
    Modifié (October 2022)
    @Bibix dans l'ingénierie les gouttes de sueur ont commencé il y a une dizaine d'années. Dans un autre fil un enseignant d'un groupe d'écoles très correctement cotée par le passé nous indiquait que 20% d'une promo d'ingés n'avaient pas le niveau. Avec les effet d'une réforme du bac engagée par des commercialistes et des politistes dans leur état d'esprit propre ("tout se vaut"), on va décrocher encore plus. 
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • @gebrane : La mathématique de haut niveau concerne très peu d'enfants issus de CSP- en France.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Magnéthorax a dit :
    en te lisant, j'ai acquis la conviction que tu ne connais pas les programmes, leurs attendus, etc. - toutes choses disponibles dans le domaine publique. Donc oui, ton analyse n'est pas le produit d'un travail de terrain; elle est hydroponique. Faut travailler. Pour de vrai.
        De plus en plus d'étudiants pourtant triés sur le volet ne sont même plus capables d'effectuer des calculs élémentaires de niveau
        collège, mais c'est moi qui serais hors-sol....Défense de rire.

        Je connais parfaitement le contenu des programmes, contrairement à ce que tu peux insinuer.....cela me permet de faire des
        comparaisons avec d'autres pays....qui ne sont malheureusement pas élogieuses pour le système français....
        J'eusse préféré qu'il en fût autrement, comme c'était le cas jusque dans les années 80 pour le lycée français....
        Le contenu des ouvrages marocains n'a rien d'extravagant: il ressemble beaucoup à ce que j'ai connu en tant qu'élève.
        Si le Maroc est capable de proposer un programme de cette qualité, comment se fait-il que la France y ait renoncé ????

        Sur ce forum je ne me suis d'ailleurs pas limité aux programmes de nos anciennes colonies (Maghreb et Afrique Noire) mais
        j'ai aussi publié plusieurs fois des liens vers des cours suisses ainsi que vers des manuels espagnols ou des annales d'examens
        en Inde.....là aussi la comparaison avec ce qui se fait en France se passe de commentaires.....

       La situation de l'enseignement secondaire en France est désastreuse (d'où le titre de ce fil)....Comment peut-on feindre de 
       l'ignorer à ce point ????

    Liberté, égalité, choucroute.
  • @Magnéthorax
    Je ne suis pas enseignant, je ne connais pas les programmes, je suis tout ça de très très loin. Je n'ai jamais essayé de faire croire le contraire.
    Mais quand je lis que des bacheliers coincent sur la résolution de -2x=-10, et qu'on ne parle pas de 2% ou 3% des bacheliers, mais d'un nombre significatif de bacheliers, et que ce témoignage n'est absolument pas remis en question,
    alors,
    pas besoin d'être enseignant ni au courant des programmes pour constater qu'il y a un énorme problème.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • @Ramon Mercader : Attention à ta grammaire, si tu veux être bien vu par les réacs ;)
  • Problème oui mais pas forcément lié au programme car croyez le ou non mais cela en fait partie et c'est bel et bien être hors sol de croire que tous les élèves en prépa sont triés sur le volet

    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    gai requin a dit :
    @Ramon Mercader : Attention à ta grammaire, si tu veux être bien vu par les réacs 
       Peux-tu être plus précis ? Où ai-je commis une faute impardonnable ?
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @lourrran : je ne nie pas les problèmes. Mon hypothèse : les problèmes majeurs de l'école ne viennent pas des programmes et de leurs attendus. C'est une évidence pour les gens de terrain. Si les objectifs fixés étaient atteints, alors les trucs élémentaires dont vous parlez ne poseraient pas de problème. @Ramon Mercader et d'autres mettent tout dans le même sac pour en tirer des conclusions choisies à l'avance.
  • @Ramon Mercader : Je serais, tu serais, il serait...
  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @Ramon Mercader : tu dis parfaitement connaître les programmes avec leurs attendus, les ressources proposées pour les accompagner, etc. Tes écrits témoignent du contraire. C'est ballot.  Par ailleurs, tu ne me contredis pas quand j'affirme que tu ne pratiques pas. Le déclaratif ne convainc pas grand monde.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Merci @gai requin, c'est corrigé.  Je n'ai plus qu'à me couvrir la tête d'un sac à patates en signe de honte.....
    Cela dit, je ne vois pas en quoi une grammaire irréprochable serait l'apanage des "réactionnaires"....

    Magnéthorax a dit :
    Si les objectifs fixés étaient atteints, alors les trucs élémentaires dont vous parlez ne poseraient pas de problème.
         Comme le disait le regretté Henri Krasucki: "Si ma tante avait des roues, ce serait une bicyclette".....

    Liberté, égalité, choucroute.
  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @Ramon Mercader : fanfaronne autant que tu veux : tu as une expertise qui se limite au niveau "journaliste d'opinion pour plateau de chaîne d'info continue". Pas mieux que les éditocrates que tu conchies.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Magnéthorax a dit :Tes écrits témoignent du contraire. C'est ballot.  
       Non je ne crois pas....je connais très bien les programmes quoi que tu puisses affirmer de manière péremptoire.
       Je ne suis d'ailleurs pas le seul sur ce forum à émettre de telles analyses. Serions-nous tous ignorants des programmes ????
       Je suis navré qu'elles te déplaisent mais c'est ainsi.....il faudra continuer à faire avec de temps en temps.....
    Magnéthorax a dit :Par ailleurs, tu ne me contredis pas quand j'affirme que tu ne pratiques pas. 
       Je le répète, tu ne sais pas qui je suis. Absence de preuve n'est pas preuve de l'absence.....
       Tout citoyen a le droit d'avoir un avis sur les services publics. Je paie des impôts pour qu'EDNAT fonctionne convenablement
       pour que les trains partent et arrivent à l'heure, pour que les hôpitaux soignent und so weiter.....
       Comme le disait Clémenceau: "La guerre est une chose trop grave pour la confier à des militaires"....

        Un pays aussi riche et avancé que la France devrait avoir l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde, comme ce fut le cas
        jusqu'en 1968 pour l'école primaire, jusqu'en 1975 pour le collège et jusqu'en 1989 pour le lycée....

        Il faut que tu acceptes que tout le monde ne fasse pas les mêmes analyses que toi. Tout le monde n'a pas les mêmes opinions
        que toi. Libre à toi de penser ce que tu veux sur EDNAT mais ce ne sont pas des rustines pédagogistes qui permettront de
        colmater les fuites béantes que toute personne lucide peut observer.....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (October 2022)
    biely a dit :
    On passe, on enlève, on tambouille et hop mais dès que l’on pose la question ’’justifie cette étape’’ la bouillabaisse est de sortie. Aucune compréhension car justement il n’y a pas eu assez d’exercices bêtes et méchants comme on dit pour faire entrer dans les petites têtes les deux ou trois ’’règles’’ que l’on appliquent.
    Peut-être car, justement, il n'y a plus aucune théorie enseignée ? On dit aux élèves des collèges et lycées modestes (et j'en sais quelque chose, j'étais élève dans ceux-ci) que la solution est comme ça et puis c'est tout. Après on passe tout de suite sur la résolution de plein d'équations sans vraiment expliquer pourquoi : "taggle c magik !". Étant donné le nombre ahurissant de résolutions réalisées en cours, comment se fait-il que les élèves soient autant largués ? Bah on sait pas mais faisons l'autruche et continuons à faire comme ça ! "J'ai des vacances à préparer, moi !"
    Je suis mauvaise langue... à la limite avec de la chance on a droit à "tu fais passer $b$ de l'autre côté et puis tu divises par $a$" (à remplacer par des valeurs numériques... donc aucune généralité... donc il faut en plus que le gamin modeste comprenne que c'est le cas à chaque fois). Mais pourquoi "on passe $b$ de l'autre côté" ? Pourquoi $b$ devient "$-b$" ? Pourquoi quand $b$ est négatif ça change tout ? Pourquoi on divise ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Le pourquoi n'est que très marginalement expliqué.
    L'élève plus curieux et surtout plus intéressé par les mathématiques que les autres (qui, en quatrième et troisième, ont déjà abandonné depuis longtemps) ira peut-être voir dans des livres ou sur internet le pourquoi du comment. Cependant, on parle là d'un ou deux élèves par classe, et encore... dans les classes modestes on doit plutôt frôler le zéro absolu.

  • Pour l'avenir, il y aura aussi à discuter la réforme du collège qui est dans les rails et qui risque d'être ...

    Quand je lis que les PE vont intervenir au collège ...

    Pour une fois je suis d'accord avec RM, et le choix judicieux de son titre : "This is the end".

    @gebrane on ne discute pas dans le fil du top, dont le niveau ne dépend absolument pas de l'école standard (mais du milieu familial et des établissements spéciaux exclusivement), et qui est donc HS, mais du 1/5 d'une classe d'âge (~ 150 000 dont 40 000 ingés) qui va utiliser dans ses études supérieures l'outil mathématique, ainsi que dans sa vie professionnelle.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @Ramon Mercader : je n'affirme rien de manière péremptoire, puisque je te lis. Tu as un avis, on l'a compris. C'est bien. Son avantage est qu'il est simple (tout est mort ici) et convient parfaitement à toute personne paresseuse. Un avis éclairé par l'expérience du terrain et le travail de fond, ça invite à la finesse. C'est du moins une source de légitimité supérieure au fait d'être soumis à l'impôt 
  • @dp : t'es pas fou de poser la question du sens ? Tu vas te faire taxer de pédagogisme, l'équivalent local du point Godwin.
  • [Utilisateur supprimé]
    Modifié (October 2022)
    Ouais, je ne sais pas ce qui m'a pris. J'ai dû trop boire, moi qui ne bois pas.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Magnéthorax a dit :
    Tu as un avis, on l'a compris. C'est bien. Son avantage est qu'il est simple (tout est mort ici) et convient parfaitement à toute personne paresseuse.
       Au contraire, il y a beaucoup de travail pour reconstruire une Instruction Publique digne de ce nom....

    Liberté, égalité, choucroute.
  • Vassillia
    Modifié (October 2022)
    Tu m'étonnes Ramon Mercader, inventer une machine à remonter le temps ne va pas être facile, bon courage  :D
    En attendant, vive le point pédagogisme (mais bien fait comme c'est le cas ici)

    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Laisse moi deviner : ne faudrait il pas, pour y parvenir, installer au préalable un régime autoritaire sur tous les plans, y compris sur les questions de société afin que cesse l'influence des lobbys blablabla ? 
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    C'est fin et délicat comme du suif de baleine....mais à part cela c'est moi qui suis hors-sol.....
    Merci en tout cas de nous montrer l'étendue de ton ouverture d'esprit....et la faiblesse de tes arguments....
    L'Instruction Publique me ferait penser à Condorcet plutôt qu'à Ndiaye, Blanquer, NVB, Allègre und so weiter...
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Magnéthorax
    Modifié (October 2022)
    @Ramon Mercader : ça fait des années que toi et un autre vous nous serinez avec vos déplorations, vos dénonciations de lobbys suivies d'appels à l'Autorité. En matière de finesse, on ne peut pas dire que vous soyez les couteaux les plus aiguisés du tiroir.
  • Ramon Mercader
    Modifié (October 2022)
    Magnéthorax a dit :
    En matière de finesse, on ne peut pas dire que vous soyez les couteaux les plus aiguisés du tiroir.
        Je préfère le piolet....
    Liberté, égalité, choucroute.
Cette discussion a été fermée.