Un essai fort intéressant sur notre système d'éducation

Je vous soumets cette lecture. Je suis tombé sur ce document presque par hasard (si, je vous jure).
200 pages, j'ai lu en diagonale hier soir, et j'ai vraiment apprécié.
https://www.letudiant.fr/static/uploads/mediatheque/EDU_EDU/6/3/1335763-essai-educ-phj-original.pdf

Voici 2 petits extraits/anecdotes : 
- Un des problèmes de l'éducation, c'est l'image que certains véhiculent. Par exemple dans un magazine destiné aux collégiens/lycéens, dans un hors-série spécial orientation, quasiment toutes les formations listées demandaient des diplômes de type Bac+5. Et après, on s'étonne que les métiers 'manuels' (commerçant, artisan, ...) souffrent de déficit d'image et peinent à recruter.

- Un parallèle pour parler de l'état de notre école : L'école est comparable à un avion, et les moteurs lâchent. L'avion se retrouve en chute libre. Les passagers qui n'avaient pas leur ceinture se retrouvent arrachés de leur siège, et collés au plafond. Ils ont décroché, ce sont les décrocheurs. Tout l'équipage va s'occuper d'eux, y compris le pilote et le co-pilote.
Certes, ceci devrait permettre de remettre les passagers en question sur leur siège, et leur remettre leur ceinture de sécurité. Mais une chose est sûre, ce n'est pas comme ça qu'on va empêcher l'avion de s'écraser. On traite les symptômes, au lieu de traiter le problème. 
Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin

Réponses

  • Un autre parallèle pour compléter celui de l'avion : l'état de ce topic dans trois pages.
  • biely
    Modifié (July 2022)
    ’’L'école est comparable à un avion, et les moteurs lâchent. L'avion se retrouve en chute libre. ’’
    Pas vraiment en chute libre et la situation n’est pas si catastrophique que cela. :#

    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Je savais qu'en citant (imparfaitement) un extrait, je faisais une bêtise.
    Oubliez mon extrait, et lisez le document.
    Comme dirait Nicolas.Patrois, au lieu de parler du messager, parlez du message.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Vassillia
    Modifié (July 2022)
    Bonjour et merci pour le partage lourrran.
    En même temps, c'est écrit par Philippe Jamet, HDR en sciences de l'environnement, président d'honneur de la conférence des grandes écoles, ancien directeur général de l'institut Mines-Telecom et actuel directeur général de Paris School of Business, rien d'étonnant à ce qu'il ait une vision d'ensemble qui tienne la route.
    La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. (Aldous Huxley)
  • Riemann_lapins_cretins
    Modifié (July 2022)
    lourrran a dit :
    Je savais qu'en citant (imparfaitement) un extrait, je faisais une bêtise.
    Oubliez mon extrait, et lisez le document.
    Comme dirait Nicolas.Patrois, au lieu de parler du messager, parlez du message.
    Ce n'était qu'une petite pique envers l'éternel retour qu'on peut voir à l'action sur ce forum, et qui risque fort de se matérialiser à nouveau (un sujet qui parle d'école, il n'y a plus qu'à libérer les krakens).
    En-dehors de ça le document a l'air intéressant et je te remercie de l'avoir partagé.
  • Ce sieur a l'air d'être un adepte du <<faîtes ce que je dis, ne faîtes surtout pas ce que je fais>>
  • Tu as certainement de très bons arguments pour dire cela, mais tu ne les donnes pas !
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Joaopa
    Modifié (July 2022)
    J'ai lu la partie enseignement supérieur  (toutes ses préconisations ou souhaits pour l'enseignement supérieur) et comparer avec sa page Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Jamet_(ing%C3%A9nieur ) . C"est bien lui, n'est-ce pas?
  • Oui, c'est bien lui.
    Et donc ?
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.