Capes 2022

12467

Réponses

  • La mode est plutôt d’embaucher des contractuels, comme à l’hôpital.
    Sauf que les contractuels, en cas de pénurie, deviennent exigeants.
    Exa exa. Il y a des avantages á etre presta, notamment une certaine liberté d'installaiton. Si t'es pas content de l'affectation tu refuses. Apres tout pourquoi faire contract' si tu n'as pas cette option ?

    Et ca permet aussi de travailler immédiatement sans se faire1 an de formation dans les instituts de formation de professeurs.
    ---> I believe in Chuu-supremacyhttps://www.youtube.com/watch?v=BVVfMFS3mgc <---
  • Superkarl a dit :
    shannon a dit :
    Le gouvernement veut supprimer le Capes. Les 600 postes non pourvus serviront à le justifier. 
    En effet, les 1000 postes ouverts seront occupés à 40% par des certifiés (qui ont un niveau limite en plus…) contre 60% par des contractuels…

    Si je dois chercher un but gouvernemental à cette situation, considérant que c'est LREM au pouvoir, je dirais que ce serait la privatisation progressive de l'enseignement en France. La méthode de mise en faillite d'une institution dans cette optique est un grand classique de ces gens.
    Fort bien exposé. Oui, c'est une méthode classique: elle est déja utilisée par exemple dans les systèmes de santé, on assèche le publique (pas de postes, pas de budget, on les détruit dans les médias) et on proclame que cela marche "mieux" dans le privé. Certains parlent de politique de l'asséchement. Ce genre de méthode était employée par M.Tatcher pour "réformer" au royaume uni (formulation à la mode si vous suivez l'actualité).
  • Margaret Thatcher ( 1925 - 2013) a droit, faute de mieux, au respect de son patronyme.
    e.v.

    Personne n'a raison contre un enfant qui pleure.


  • Positif
    Modifié (June 2022)
    [Inutile de recopier l'avant-dernier message. Un lien suffit. AD]
    Le fameux public en manque de financement alors qu'on a un budget per capita meilleur qu'en Allemagne. Ensuite, il n'y a pas vraiment de "privé" en France, payer 150 euros par mois ce n'est pas le "privé". Le privé c'est payer 12k l'année comme en Angleterre. 
    ---> I believe in Chuu-supremacyhttps://www.youtube.com/watch?v=BVVfMFS3mgc <---
  • Dom
    Dom
    Modifié (June 2022)
    Le privé c’est surtout « sélectionner » de mon point de vue. Si les écoles publiques pouvaient le faire (certains lycées le font) il n’y aurait pas de discussion privé/public. 
    D’ailleurs le public est évidemment une histoire d’argent : un collège public à Bidule-sur-Machin n’accueille pas les mêmes élèves [je parle des acquis disciplinaires] qu’un collège à Truc-sur-Chose.
  • 557 admis / 1035 postes mis au concours
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Il y a une pénurie d'enseignants, je viens de voir des offres des emplois dans des établissements privés à Paris.
     Ils acceptent même des débutants et des bac+3.
    Sur Pôle Emploi, il y a une offre à mi-temps et une offre à plein-temps. Cela a l'air sympa. 
  • Positif
    Modifié (July 2022)
    Sympa. Ca me semble mieux que les entreprises de chair á canon de cours particuliers.
    ---> I believe in Chuu-supremacyhttps://www.youtube.com/watch?v=BVVfMFS3mgc <---
  • Ces entreprises permettent de vivoter. 
    Je ne leur jetterais pas la pierre. 
    J’entends bien les salaires faibles et le compte goutte, j’entends bien. 
  • Pour ceux qui veulent devenir contractuels en Ile-de-France, le rectorat de Versailles a publié une annonce dans Pole Emploi.
    Il y a 150 places à pouvoir en collège et lycée, mais la discipline n'est pas précisée.
  • Wronskien
    Modifié (August 2022)
    Bonjour
    J'aimerais savoir si un chef d'établissement est obligé d'indiquer le statut d'un enseignant si un parent d'élève le lui demande ?
    W.
  • Bonne question. 
    Je suis sûr [aucune source et je peux me tromper] qu’il n’y est pas obligé. Je vois bien certains chefs dire gentiment « je n’ai pas à vous répondre ». 
    Par contre, les logiciels d’emploi du temps demande des noms… et quand le chef n’a pas encore de nom… il rentre par exemple « contractuel » ou « BMP » (Bloc Moyen Provisoire) ou d’autres mots parfois plus malheureux. J’ai déjà vu « stagiaire ». Sympa pour le prof qui débute quand tous ses élèves le savent dès le premier jour. Ça met à l’aise. 
  • Wronskien
    Modifié (August 2022)
    Merci Dom
    C'est ce que je pense aussi...
    #pasdevague 
    W.
  • On trouve aussi des chefs qui par souci d’une grande transparence salvatrice vous disent tout. Et se permettent même des commentaires « il est nouveau et gère pas bien ses classes » (et d’autres choses plus personnels). Il y a de tout.
  • zeitnot
    Modifié (August 2022)
    Mais Dom, c'est sûr que tu ne te trompes pas !! Qui peut imaginer une circulaire adressée aux chefs d'établissements, précisant qu'ils ont obligation d'indiquer le statut de l'enseignant à des parents qui le demanderaient.
    J'imagine la conversation des parents.
    - Je suis très contente, Léo a un agrégé hors-classe en maths.
    - C'est honteux, mon Mathias a un certifié alors qu'il est en math experte.
    - Ne te pleins pas Leo avait un contractuel l'an passé.
    Quelle horreur !
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Dom a dit :
    On trouve aussi des chefs qui par souci d’une grande transparence salvatrice vous disent tout. Et se permettent même des commentaires « il est nouveau et gère pas bien ses classes » (et d’autres choses plus personnels). Il y a de tout.
    C'est bien l'une des choses les plus révoltante que j'aie pu lire sur le sujet.
    Je pensais qu'il y avait une clause de confidentialité par rapport au statut et à l'ancienneté des enseignants.
  • Dom
    Dom
    Modifié (August 2022)
    Disons que c’est plutôt dans ce sens là qu’on imagine qu’une chose puisse exister (clause de confidentialité, au moins tacite et évidente). 
    Mais une fois que l’info est sorti, il n’existe certainement pas un recours « t’as dit que j’étais stagiaire, alors je te fais muter ! ». 
    Pour en remettre une couche, c’est parfois lors du conseil de classe que le Principal, l’adjoint ou le CPE dit tout fort (devant parents et enfants) « elle, elle a du mal, elle découvre le métier donc elle ne gère pas bien ses classes ». 
    Je n’invente rien.
  • J'ai déjà entendu des choses tout à fait similaires. Je pense que c'est hélas très répandu.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Ce n'est pas toujours volontaire, ça peut échapper à n'importe qui maladroitement. Les élèves ne sont généralement pas bêtes, quand ils voient un autre adulte présent dans la classe régulièrement, ils se doutent qu'il y a quelque chose de particulier. 
    Dans le même genre, j'ai toujours conseillé aux contractuels ou TZR, sur des remplacements à durée non déterminée, de dire (si on leur demande) qu'ils sont là jusqu'à la fin de l'année. Rien de pire de dire qu'on n'est là que pour quelques semaines...
  • Les collègues ou la direction font des indiscretions aux parents d'élèves.
    Tout ce qui est dit aux collègues est suceptible d'être répété. Donc par défaut, il ne faut rien dire. 
  • Riemann_lapins_cretins
    Modifié (August 2022)
    Je comprends que ça puisse échapper au directeur ou à un collègue de temps en temps, mais on dirait que les manigances balzaciennes sont plus fréquentes.
  • NicoLeProf
    Modifié (August 2022)
    xax a dit :
    557 admis / 1035 postes mis au concours

    Oui sympa cette année... Je dois m'occuper d'un stagiaire cette année comme l'an dernier (une jeune qui était juste géniale et ma première expérience de tuteur ! ;) )
    Mais là je n'ai aucune nouvelle à ce jour : ça sent le contractuel à la rentrée (ou pire : personne...)
    Notre cher Gebrane le 😄 farceur
  • Dom
    Dom
    Modifié (August 2022)
    Il y a des lieux où ça ne se fait pas de manquer d’un prof. 
    Il y a d’autres lieux où tout le monde s’en fout (enfin… pas tout le monde… mais ceux qui ne s’en foutent pas n’ont pas la parole, ou ne la prennent pas ou ne savent même pas comment la prendre).  
  • Il ne faut pas s’inquiéter d'une éventuelle pénurie d'enseignants. Les admissibles, recalés à l'oral, seront pris d'office comme contractuels.
  • Cela n'empêche en rien la pénurie d'enseignants et nombreux seront encore les élèves qui n'auront personne en face.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Tous les ans, dans à peu près les mêmes bahuts.
    Là ce sera peut-être un grand gap pour les maths. 
    En général, des profs d’allemand sont manquants, par exemple. 
    Une routine inadmissible, mais c’est comme ça. 
  • https://www.youtube.com/c/MathsAdultes/videos

    Sinon apparemment il y a des canaux anglais qui exposent des cours de post grad.
    ---> I believe in Chuu-supremacyhttps://www.youtube.com/watch?v=BVVfMFS3mgc <---
  • Zut !!! Qu’est-ce donc, « post grad » ?
  • Une ville de l'URSS ?
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Dom a dit :
    Zut !!! Qu’est-ce donc, « post grad » ?
    C'est l'équivalent du master 2. En fait en Angleterre, USA, Australie on garde encore (un peu) l'idée que la master est une préparation à une thèse.
    ---> I believe in Chuu-supremacyhttps://www.youtube.com/watch?v=BVVfMFS3mgc <---
  • zeitnot
    Modifié (August 2022)
    zestiria a dit :
    On a des chiffres sur les postes manquants.
    zestiria a dit :
    Il ne faut pas s’inquiéter d'une éventuelle pénurie d'enseignants.
    Toujours aussi impayable !

    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • L'article parle des postes non pourvus au concours. Les contractuels sont là pour remplir ces postes.
    la rentrée est dans 10 jours. La semaine qui vient, les contractuels seront contactés pour pourvoir les postes.
  • zeitnot
    Modifié (August 2022)
    Tu n'ouvres jamais un journal ? Tu n'allumes jamais la télé ? Tu n'as jamais entendu parler de ces gamins qui restent des mois sans voir le moindre prof ? Continue à vivre dans ta bulle.
    "Mais où est le prof ? Cette question, des milliers d’élèves se la posent depuis trois mois. Partout en France, des classes entières sont sans enseignant depuis des semaines, parfois même depuis la rentrée"
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Wronskien
    Modifié (August 2022)
    Bonjour
    Maintenant, il existe même la cdi-sation : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13852
    Je me souviens d'une discussion en salle des profs avec deux stagiaires certifiées qui hésitaient à démissionner pour se faire embaucher en CDI car elles ne voulaient pas partir en région parisienne entre autre...
    W.
  • Il me semble que cela existe depuis longtemps. 
    Peut-être est-ce « accéléré » ?

    (je n’ai pas pu lire l’article mais c’est sûrement à cause de la connexion toute pourrie du moment)
  • Il y a quelques années, les absences de moins de quinze jours n’étaient jamais remplacées : les TZR étaient tous en poste à l’année.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • zestiria
    Modifié (August 2022)
    La CDI-sation n'est pas une solution. Elle est possible après 6 années de service comme contractuel. Et les rectorats en général arrêtent les contrats avant que le contractuel atteigne ce seuil : le contractuel n'est pas renouvellé.
    Dans l'académie de Créteil, des contractuels ont été notifiés en bloc qu'ils n'étaient pas reconduits. Ils ont manifestés.
    https://www.marianne.net/societe/education/penurie-denseignants-candidats-enthousiastes-et-professeurs-sceptiques-se-retrouvent-en-job-dating
    dresse un portrait des reconvertis : des femmes en quête de sens qui idéalisent le métier.
  • C’est ça qui est déroutant : des personnes qui idéalisent ENCORE le métier. 
    Personne ne témoigne dans ce sens. 
    Il y a des profs très à l’aise, des profs très heureux, etc. Mais je n’en vois jamais de témoignage. Les documentaires, les films, les faits divers racontent tous que ça s’est dégradé, notamment dans la conjoncture contemporaine (délinquance, radicalisation, etc.) 
    Qui sont ces gens qui « idéalisent » le métier ?
    Ou alors c’est cette histoire de « vacances » qui est le graal de tout ?
  • NicoLeProf
    Modifié (August 2022)
    Toujours pas de nouvelles d'un potentiel stagiaire cette année (remarque ça peut m'arranger aussi pour mieux me concentrer sur l'agreg). On aura sans doute un contractuel (enfin si on a quelqu'un).
    Même si les nombreux problèmes sont réels (et il y en a plein d'autres dans les autres professions), des profs heureux : ça se trouve et ça existe encore (sans pour autant idéaliser le métier : le métier parfait n'existe sans doute pas) et heureusement hahaha (j'en suis la preuve vivante avec une de mes collègues de français et il y en a beaucoup d'autres heureusement) ! ^^
    Vu les conditions dans lesquelles on travaille parfois, sans un minimum de passion, d'enthousiasme et de dévouement, on serait plus nombreux (encore plus nombreux j'entends) à avoir démissionné et à se tourner vers des métiers mieux reconnus et rémunérés. 
    C'est devenu une vocation : un métier de passions donc ça attire peu de monde en effet...
    Notre cher Gebrane le 😄 farceur
  • Tu dis « pas de nouvelle », mais es-tu en relation avec ton Chef d’établissement ?
    On peut se dire que les infos seront données, disons au plus tôt, le jour de la rentrée des personnels (qui se fait quelques jours avant la rentrée des profs).
  • NicoLeProf
    Modifié (August 2022)
    Ah tu penses? Normalement, mon futur stagiaire est censé(e) me contacter (et a les moyens pour : mon nom et mon adresse mail académique) pour que je lui donne des infos et que je l'aide à préparer les premiers cours... Cela a été le cas avec la stagiaire géniale de l'an dernier qui m'avait contacté fin juillet donc on avait eu le temps de beaucoup échanger !
    Mais tu as raison, je prévois d'envoyer un mail à ma cheffe d'établissement la semaine prochaine pour savoir si elle a eu des informations !
    Notre cher Gebrane le 😄 farceur
  • Ha d’accord. 
    Peut-être alors que ce professeur profite de ces derniers jours avant la grande aventure. Il utilise aussi (peut-être) son « droit à la déconnexion » ou des principes de ce genre.
    Tout est légitime sur cette question, c’est personnel. 
    Je ne juge personne.
    Si c’était moi, j’aurais déjà contacté tout le monde et serait même déjà passé géographiquement, mais tout le monde se fiche de ma manière d’être 🤣
  • Oui enfin je suis complètement d'accord avec toi, je préfère que mes stagiaires me contactent dès que possible (même en s'autorisant un peu de repos bien sûr mais là, la rentrée approche) ! Je dirais qu'il faut anticiper un peu tout de même quoi ! ^^
    A voir, suspens !!!
    Notre cher Gebrane le 😄 farceur
  • 9h00, c'est l'heure des infos.
    La radio derrière moi dit : "des cellules de rentrée sont activées aujourd'hui, pour mettre un prof (contractuel) en face de chaque classe."
    https://www.francebleu.fr/infos/education/manque-d-enseignants-pour-la-rentree-scolaire-des-cellules-activees-ce-lundi-dans-tous-les-rectorats-1661091614


    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Moi je veux bien témoigner comme quoi je suis bien dans mon métier, heureux (et sans l'idéaliser). Et mieux que dans mon ancien métier. En fait, comme pour tous les boulots, il y a des avantages et des inconvénients mais on me susurre à l'oreille que, comme partout dans cette société, on préfère montrer ce qui ne va pas plutôt que ce qui va !
  • zeitnot
    Modifié (August 2022)
    lourrran a dit :
    La radio derrière moi dit : "des cellules de rentrée sont activées aujourd'hui"
    Je doute que ce soit des cellules grises qui soient activées. :D
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Jaymz a dit :
    Moi je veux bien témoigner comme quoi je suis bien dans mon métier, heureux (et sans l'idéaliser). Et mieux que dans mon ancien métier.
    Tant mieux pour toi, Jaymz, mais vu comme les gens fuient le métier (ceux qui y sont comme ceux qui pourraient y être mais non, ils ont piscine), c’est qu’il y a quand même un problème.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • zeitnot
    Modifié (August 2022)
    Nicolas, c'est d'ailleurs une tendance générale qui ne concerne pas que l'enseignement.
    "L’année 2021 marque un nouveau record pour les ruptures conventionnelles. Quelque 454 000 d’entre elles ont été homologuées dans le secteur privé en France métropolitaine en 2021, a révélé mardi 2 août la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère du travail."
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/08/02/emploi-hausse-des-ruptures-conventionnelles-en-2021_6136961_3234.html
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • nicolas.patrois
    Modifié (August 2022)
    Oui, et aux Ziouhèssa aussi. Là c’est un scoop.
    Cela dit, la difficulté de recrutement des enseignants date de 2010 environ, les ruptures conventionnelles qui explosent de l’an dernier.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.