Claude Deschamps

Je viens d'apprendre récemment le décès de Claude Deschamps, professeur de mathématiques en classe préparatoire, 2ème année (M'/MP*) au lycée Louis le Grand à Paris de 1976 à 2006, chef de délégation aux Olympiades Internationales de Mathématiques pendant plusieurs décennies jusqu'en 2013, et co-auteur du Cours de Mathématiques Spéciales (Ramis-Deschamps-Odoux, 1974).
À titre personnel je l'ai connu comme préparateur et chef de délégation aux olympiades il y a un peu plus de 3 décennies et j'ai passé beaucoup de temps à travailler sur le RDO l'année suivante, mais je ne l'ai pas eu comme professeur. Je l'ai côtoyé à nouveau quelques temps à partir de fin 2012 en tant que préparateur aux olympiades.

Réponses

  • etanche
    Modifié (March 2022)
    Sa salle était à côté de celle de Warusfel à LLG. Les fameux RDO étaient utilisés [par] les élèves de prépas à LLG.
    Chaque année en septembre ces élèves qui avaient intégré l’X passaient dans sa salle habillés en uniforme de Polytechniciens pour faire éclater des grenades inoffensives, une façon de le remercier de les avoir bien formés pour l’X.
    Sincère condoléances à ses proches.
  • La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Chaurien
    Modifié (March 2022)
    Affreuse nouvelle. Claude Deschamps était né en 1941, élève de l'ENS-Ulm en 1961-1965, agrégé de mathématiques, maître de conférence à la Faculté des Sciences de Paris puis chargé d’enseignement dans les Ecoles Normales Supérieures de Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud, puis professeur à Louis-le-Grand (1976-2006). Auteur ou co-auteur de nombreux ouvrages dont le célèbre RDO. Chef de la délégation française aux Olympiades internationales de mathématiques de 1979 à 2013.
    Je l'ai plusieurs fois rencontré, il apportait son soutien aux initiatives de popularisation des mathématiques auxquelles j'ai eu l'occasion de participer.
    Je ne l'avais pas revu depuis quelques années, j'en ai gardé le souvenir d'un grand et bel homme au regard clair, souriant et courtois, une force de la nature, mais même ceux-ci s'en vont. Condoléances à sa famille. Il se survivra longtemps dans ses œuvres.
  • C'est une bien triste nouvelle.
    Je n'ai pas eu Claude Deschamps comme professeur mais j'ai deux souvenirs anciens de lui.

    Pendant l'année scolaire 1973/1974 il enseignait déjà à LLG et sa salle de cours était voisine d'une salle d'étude où je travaillais tous les jours avec des internes de ma classe : on l'entendait fréquemment crier après des élèves qui devaient écrire des bêtises au tableau !

    Je l'ai retrouvé en 1977 quand j'ai passé l'agrégation : il m'a interrogé à mon oral d'algèbre avec bienveillance mais je me souviens que celui qui passait avant moi est sorti précipitamment de la salle et Claude Deschamps a dû le rattrapper pour qu'il finisse son oral.
  • Triste c'est l'auteur des livres que j'étudie depuis 4 ans.


  • Jaymz
    Modifié (March 2022)
    Très intéressant entretien proposé par zeitnot. J'y lis :

    Question :

     "En trente années d’enseignement, quelle principale évolution avez-vous constatée en matière de profil des élèves (scolaire et social), de ce qui leur est demandé, du niveau et de la nature des concours ?"

    Réponse :

    Sur le profil social des élèves, je ne me prononcerai pas, n’ayant jamais vraiment étudié cette question. Quant au profil scolaire, les étudiants ont changé, c’est certain. Depuis la mise en place de la filière S, le nombre d’heures de mathématiques dans le secondaire a diminué et les connaissances des élèves qui entrent en classes préparatoires ne sont plus les mêmes. D’un autre côté, ils me paraissent parfois plus imaginatifs, en tout cas très ouverts, et souvent très actifs. Il est donc exact que débuter une classe préparatoire est un challenge difficile. D’ailleurs les programmes de première année sont conçus pour atténuer ce choc. Ce qui me paraît clair, par contre, est que ce handicap initial, pour les meilleurs, disparaît au cours des deux années de classes préparatoires et qu’à la sortie, ces étudiants possèdent de très grandes qualités.


  • Bien triste nouvelle mais fine observation de ce professeur réputé : "ce handicap initial, pour les meilleurs, disparaît au cours des deux années de classes préparatoires et qu’à la sortie, ces étudiants possèdent de très grandes qualités" merci Jaymz. C'est ce que je pensais, et c'est ce qui est observé : malgré un délabrement considérable de l'enseignement, un système pousse seringue permet de garder une petite élite au niveau.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Chaurien
    Modifié (March 2022)
    On ajoutera que Claude Deschamps a été président de l'Union des Professeurs de Spéciales (UPS) de 1985 à 1991.
    Une cérémonie à sa mémoire aura lieu jeudi 17 mars 2022 à 10h30 en l’église Saint-Gilles de Bourg-la-Reine (92340).
  • Voici la notice parue dans Le Monde daté du mercredi 16 mars 2022.
  • JLT
    JLT
    Modifié (March 2023)
    J'ai appris qu'il y aura un hommage à Claude Deschamps le mardi 14 mars 2023 18h au lycée Louis-Le-Grand :
    https://www.archicubes.ens.fr/lassociation/agenda/hommage-au-professeur-claude-deschamps-1961-s
    Pour y participer, il suffit de s’inscrire à l’adresse :
    https://framaforms.org/claude-deschamps-1675456322
  • Voici les souvenirs d’un ancien élève de C.Deschamps 
    https://www.hervekabla.com/wordpress/claude-deschamps/


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.