TeSciA 2022 : un test de maths en terminale

L’AORES, une société à but non lucratif, organise en mars 2022 un test national de Mathématiques pour les élèves de Terminale Générale suivant la spécialité Mathématiques. Les candidats pourront faire valoir leurs résultats auprès des formations du supérieur auxquelles ils postulent, en France comme à l’étranger.

TeSciA.jpg

Vidéo de présentation :

Communiqué de presse : http://www.aores-sci.fr/docs/CommuniqueTeSciA.pdf

Site web de l’AORES : http://www.aores-sci.fr

Le succès de l’opération repose en grande partie sur une large communication à destination du public visé : n’hésitez donc pas à en parler autour de vous.

Je répondrai volontiers à vos questions sur ce fil. Courtoisie et remarques constructives sont les bienvenues !
«13456714

Réponses

  • Je vois écrit :
    Usage : par une procédure sécurisée, chaque candidat dispose seul de l'utilisation de ses résultats. Il décide de les transmettre, ou non,aux formations supérieures françaises aussi bien qu'étrangères, et en conserve la maîtrise tout au long de sa scolarité.

    Les élèves passent dans l'immense majorité des cas par Parcoursup pour postuler dans le supérieur, de manière anonyme. Concrètement, comment fait un élève pour transmettre aux formations du supérieur les résultats du test et pour que ce soit pris en compte. Je ne vois pas bien comment cela pourrait fonctionner avec Parcoursup.

    Cordialement.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Chaurien
    Modifié (December 2021)
    Je trouve cette initiative très opportune et bien trouvée.
    Tout ce qui incite les jeunes Français à développer leurs capacités naturelles, à viser des objectifs ambitieux, à se dépasser, à pratiquer une saine émulation, tout ceci me semble à encourager.
    Par pure curiosité, j'aimerais connaître l'identité et les titres des principaux initiateurs de ce projet.
    Pour les jeunes qui vont participer, il serait utile de publier des sujets-zéro comme modèle pour s'entraîner, et des conseils de lecture.
    Bon courage à l'AORES.
    Fr. Ch.
    06/04/2021
    NB. Une seule critique : l'usage de l'orthographe rocardienne du mot « crédo » ;-).
  • En regardant la vidéo, on voit que le fondateur est Clément de Seguins Pazzis, que certains membres du forum connaissent bien pour ses ouvrages ou sa participation au forum.
    Je me suis beaucoup servi de son livre sur les formes quadratiques pour mon mémoire de M2.
  • Je lis "Association pour une Orientation Raisonnée vers l'Enseignement supérieur Scientifique" , "L'AORES est résolument indépendante de tout mouvement politique, philosophique ou religieux. Elle ne reçoit aucune subvention publique. Son seul crédo est la méritocratie républicaine".
    "Ce Test appelé TéMA (Test de Mathématiques Avancées) permettra à l’élève de situer son niveau et de prendre confiance par une estimation fiable de son potentiel"
    Je me pose la même question que zeitnot. Si ce test est pris en compte pour l'accès aux formations supérieures ce n'est plus seulement un test pour se tester. La dernière version du bac fait qu'il devient encore plus difficile de connaître le vrai niveau car l'école des fans se généralise et cette initiative ne me surprend pas. D'un côté je trouve cela positif mais de l'autre je me dis que cela ne tourne vraiment plus rond dans le système actuel d'où peut-être la tentation de contourner.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Zeinot a écrit:
    , chaque candidat dispose seul de l'utilisation de ses résultats. Il décide de les transmettre, ou non

    J'ai déjà lu ça quelque part. Il faut généraliser cette consigne à l'ensemble des évaluations des élèves. B-)-

    La course aux certifications est ouverte. Il y a sûrement du fric à se faire. :-D
  • Fin de partie
    Ce n'est pas toi qui parlait de certificat de présence?B-)-
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • J'imagine que ce test sera en ligne. Les élèves adorent les tests en ligne*. B-)-

    * je vois bien une future offre de service:
    Soutien en mathématiques et aide personnalisée aux tests/examen en ligne. Succès assuré.
  • Biely:

    C'est vrai mais je ne veux pas abolir les évaluations. Les évaluations sont nécessaires, mais comme pour un bilan de santé, elle ne regarde que le praticien qui émet le bilan et le "patient" (voire ici ses parents aussi). Il faudrait créer après le secret médical, le secret éducatif.
  • Bonjour,

    FdP, et si le "patient" a envie de communiquer ses résultats, tu vas l'en empêcher ?
    Quant à voir une histoire de fric là dedans, on se doutait bien que ce serait toi qui y penserais.
    Tu pourrais éviter de déjà polluer ce fil par le marronnier qu'est ton idéologie.

    Cette initiative me paraît excellente, même si bien sûr elle émerge à cause de l'état lamentable de notre système.

    Cordialement,

    Rescassol
  • Rescassol: à partir du moment que des gens veulent absolument montrer qu'ils sont au dessus des autres, dans un monde technocratique cela va se concrétiser par des certifications et donc créer le business pour accompagner ce mouvement. Cela me semble tellement évident (à l'image de ce qui se fait pour les langues).
  • Fin de partie
    Le secret médical n'est pas absolu, en théorie peut-être mais dans la réalité...et cela ne va pas s'arranger d'ailleurs. Si tu veux prendre par exemple un crédit immobilier avec assurance emprunteur tu seras bien obligé la plupart du temps de faire un bilan de santé qui ne sera pas que pour toi et ton médecin...Tu rêves d'un monde idéal mais la réalité c'est que c'est toujours donnant donnant. Intéressant ton concept de secret éducatif. J'imagine la scène d'un parent qui demande à son enfant: tu es allé à l'école aujourd'hui? ou "tu as eu quelle note en maths?
    Réponse de l'enfant: je ne veux pas répondre, c'est secret et c'est couvert par la C.N.I.L....:-D
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Zeinot a écrit:

    De la même façon que l'on peut faire valoir ses résultats d'Olympiades, de participation à des clubs de Maths etc...

    [Inutile de recopier un message présent sur le forum. Un lien suffit. AD]
  • AORES a écrit:
    Lieu: dans au moins une quinzaine de centres d’examen répartis au mieux en France métropolitaine.

    Pas mal pour une obscure association (financée par qui? )

    et:
    AORES a écrit:
    Frais d’inscription réduits: 20€ par personne, et 5€ seulement pour les boursiers du secondaire.

    Réduits par rapport à quoi? C'est destiné à augmenter dans le futur si l'initiative rencontre le succès espéré? :-D

    PS:
    Comme déjà indiqué cela pourrait préfigurer un juteux business.
  • Bonjour,

    Tu ne vois vraiment que le fric partout.
    Tout le monde n'est pas comme toi.

    Cordialement,

    Rescassol
  • C'est financé par des particuliers et des entreprises qui veulent contribuer au redressement scientifique de notre pays.

    Quant au fric, si on avait voulu en faire on s'y serait pris autrement. Les membres de l'asso ne comptent pas leurs heures sur ce projet, ne touchent pas un kopeck et n'ont pas l'ambition d'en toucher à l'avenir. Mark my words.
  • Rescassol:
    Je ne veux pas d'un monde de brutes où on doit buter, même symboliquement*, tous ceux qu'on voit comme des concurrents. L'actualité récente nous a montré qu'on était inégaux face à une épidémie. Doit-on organiser la société en créant des phénomènes culturels destinés à copier l'action d'un virus biologique?

    Toute initiative qui nourrit le conflit, même indirectement, doit être combattue.

    Le prétexte de l'"égalité républicaine" est un cache-sexe.
    Les tests à la con ne corrigent pas les inégalités ils ne font que maximiser l'avantage de ceux qui sont avantagés socialement.

    *: On les tue socialement. Des gens voient leur espérance de vie baisser, tandis que les vainqueurs obtiennent la meilleure espérance de vie.
  • AORESpres:

    Dans la liste des soutiens sur le site internet susmentionné je ne vois pas indiqué de noms d'entreprises.
  • En lisant les premiers messages, je ne savais pas trop quoi penser de cette initiative, mais FdP m'a convaincu : cette initiative est une très bonne initiative.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Lourrran:

    Donc tes décisions tu les prends en prenant le contre-pied de ce que je dis? C'est une façon originale de prendre des décisions mais elle est problématique et pas très rationnelle.
  • Bonjour.

    Après avoir parcouru le site, je me demande juste pourquoi il n'est pas décidé que l'épreuve ne soit pas disponible aussi en ligne ?

    Il serait bien aussi qu'il y ait des questionnaires 'réduits' pour que les candidats puissent s'entraîner au format de l'épreuve.

    À bientôt.

    Cherche livres et objets du domaine mathématique :

    Intégraphes, règles log et calculateurs électromécaniques.

  • Merci Dreamer,

    (1) Il y aura une version purement online mais "non-certifiée" (puisqu'on ne peut pas surveiller les candidats).
    (2) Il y aura des épreuves zéro disponibles en ligne (avec conseils et corrigés !) avant janvier 2022.
  • En effet, c'est une bonne remarque de Lourran : FdP est une sorte d'anti-boussole. Hors mathématiques, préconiser le contraire de ce qu'il propose est généralement la bonne idée, en première approximation, ensuite on peut nuancer.
    Mais blague à part, j'ai déjà dit que les interventions trop stupides, mieux vaut les traiter par le mépris. Leur répondre est du temps détourné d'activités utiles.
    Bonne journée.
    Fr. Ch.
  • C'est savoureux tous ces gens qui déclarent publiquement qu'ils prennent leur décision en fonction de leur préjugés et pas en réfléchissant sérieusement. B-)-
    Et après, cela veut vous donner des leçons pour vous apprendre à penser. 8-)
  • Hors de question que je propose à mes élèves de passer un truc payant.
  • C'est très bien que des initiatives comme ça voient le jour.
    Une fonction est un ensemble $f$ de couples tel que pour tous $x,y,z$, si $(x,y)\in f$ et $(x,z)\in f$ alors $y = z$.
  • Pour ma part j'estime que certaines interrogations ou méfiances de Fin de partie sont légitimes. On peut aussi voir les choses de cette manière: c'est un moyen pratique de recruter mieux et plus facilement les meilleurs sans faire le tri soi-même et donc ne pas perdre de temps et être le plus rentable possible. Mine de rien, si on ne fait pas attention, les entreprises pourraient bien prendre petit à petit le contrôle des collèges et lycées privés pour préparer leurs certifications qui les arrangent et délaisser totalement le bac qui ne signifie plus rien.
    Ceci-dit, tout cela n'est que la conséquence de l'effondrement du système en partie explicable par des lubies de Fin de partie style "égalité".
    Je m'avance bien entendu mais d'ici 10 ans je ne serais pas étonné que l'on se rapproche de ce système.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • communistes a écrit:
    l'argent, l'argeeeeeeeeeent!
    Les marchands du temple.
    Dites c'est 20 euros, il ne faut pas exagérer non plus.
    Une fonction est un ensemble $f$ de couples tel que pour tous $x,y,z$, si $(x,y)\in f$ et $(x,z)\in f$ alors $y = z$.
  • Foys a écrit:
    Dites c'est 20 euros, il ne faut pas exagérer non plus

    Pour certaines personnes, c'est l'équivalent de 3 à 4 jours de vivre (voire plus si tu te nourris essentiellement de pâtes alimentaires)
    Mais tu ne peux sans doute pas comprendre.

    PS: 5 euros c'est une journée de vivre.
  • De la même façon que l'on peut faire valoir ses résultats d'Olympiades, de participation à des clubs de Maths etc

    De quelle façon exactement ?
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Zeinot:

    Il doit y avoir une partie CV sur Parcoursup. (que personne ne lit probablement).
  • Le prétendu « gratuit », c'est ce qu'on me fera payer par mes impôts, ce sont donc des sommes que j'ai gagnées et dont on me déniera le libre usage, avec multiplication des frais de gestion bureaucratique de ces sommes. Vingt euros (cinq pour les boursiers), payés directement, c'est très honnête, car les frais de l'organisation de cette initiative sont bien réels, et je doute que les organisateurs envisagent de faire fortune ainsi. La religion du prétendu « gratuit » est des plus ridicules.
    Certains intervenants soulignent avec raison que cette initiative se présente sur fond des graves manques de l'institution scolaire, voire de
    « l'effondrement du système ». On regrette cette situation, mais il n'est pas permis de la nier. L'évoquer, et en tirer les conséquences, ce n'est pas s'en féliciter, bien au contraire. C'est se donner les moyens de réagir, et cette initiative est l'un de ces moyens. En attendant des mesures radicales qui, dans un autre contexte politique, remettront tout le système à l'endroit, et pas seulement le système d'enseignement.
    Donc, total soutien à Téma et AORES.
    Fr. Ch.
  • Bonjour,

    FdP

    Ce ne sont pas des pré-jugés mais des post-jugés, vues les tartines dont tu nous gaves depuis des années.

    Cordialement,

    Rescassol
  • Il y a une partie CV mais qui doit rester anonyme, donc on peut faire valoir un peu ce qu'on veut.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Rescassol, beau néologisme bien trouvé (tu).
  • Chaurien a écrit:
    Certains intervenants soulignent avec raison que cette initiative se présente sur fond des graves manques de l'institution scolaire, voire de « l'effondrement du système ».

    Cette association ne promeut pas l'enseignement et le savoir. Elle promeut la sélection.Tout du moins c'est ce qu'on peut en déduire par la mise en avant de cette initiative qui ne vise pas à améliorer les connaissances mais à les tester.

    L'institution scolaire n'est pas déficiente sur la sélection contrairement à ce que les propos de certains laisseraient entendre (on n'a pas supprimé les classes préparatoires aux "grandes" écoles)
  • Rescassol:

    Tu peux penser que cette initiative est bonne mais je trouve d'une grande stupidité de justifier ce point de vue en affirmant que c'est parce que je suis contre. Je pense que tu te ridiculises en le faisant.
  • Je n'avais pas reconnu Clément de Seguins Pazzis, je ne l'ai rencontré qu'une fois, il est vrai que je ne sors plus guère de chez moi. Tout le monde connaît la qualité de son œuvre mathématique, livres et articles. C'est de plus un homme qui pratique volontiers le partage des connaissances mathématiques, répondant obligeamment aux questions qu'on lui pose. Sa présence à la tète de cette initiative est un motif de plus de la soutenir.
  • Clément dSP est prof de prépa. J'imagine que l'une de ses motivations est d'améliorer le processus de sélection des élèves qui candidatent à une classe prépa, puisque le bac et le contrôle continu ne sont plus des indicateurs fiables.
  • Il s'agit simplement de remplacer le bac par un test payant comme cela existe aux USA (SAT/ACT).

    C'est une évolution tout à fait logique.

    C'est vraiment savoureux de voir que des agrégés connus expriment là ouvertement le fait qu'ils ne croient plus ni à la fiabilité des notations ni même aux contenus... C'est le dernier clou pour fermer le cercueil de l'EN :-D

    Ceux de mon époque titulaires d'un bac C doivent avoir une certaine nostalgie ...
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • @JLT je connais mal les prépas, mais en médecine il y a quand même une très forte corrélation entre le succès et la mention au bac.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • C'est vraiment savoureux de voir que des agrégés connus expriment là ouvertement le fait qu'ils ne croient plus ni à la fiabilité des notations ni même aux contenus...

    C'est un fait connu de tout le monde à l'ÉN que le secondaire est devenu l'école des fans en termes de notation, et que ça rend complètement illisible les dossiers pour l'orientation post-bac. Je ne vois pas en quoi c'est savoureux.
  • xax tu fais ton FdP maintenant ?
    Je ne suis pas mandaté pour parler pour eux, mais ces « agrégés connus » sont surtout à mon avis des citoyens lucides.
    Ceux qui ont tué le baccalauréat, ce sont ceux qui ont décidé de le donner à tout le monde : 95,7 % en 2020 ! On peut être en effet nostalgique de l'époque où l’Éducation Nationale délivrait une instruction de qualité et une évaluation sérieuse. Les gauchistes égalitaristes et la droite pusillanime y ont mis fin.
    Alors, proposer une évaluation fiable, c'est une initiative tout à fait opportune, un germe de renouveau, en attendant des jours meilleurs.
    Bonne soirée.
    Fr. Ch.
  • JLT: Pourquoi faire? Il y a trop de monde qui se bouscule au portillon?
  • Devine...
  • Chaurien a écrit:
    Ceux qui ont tué le baccalauréat, ce sont ceux qui ont décidé de le donner à tout le monde : 95,7 % en 2020 !

    Une phrase qui n'est pas du tout paradoxale :-D. Tu devrais être nominé pour cette phrase absurde s'il y avait une compétition pour les phrases absurdes. B-)-
    Chaurien a écrit:
    Alors, proposer une évaluation fiable, c'est une initiative tout à fait opportune, un germe de renouveau, en attendant des jours meilleurs.

    Tu trouves qu'il y a trop de classes préparatoires? Si on suit ta logique jusqu'au bout on arrivera à une situation où on fermera des classes prépa' parce qu'on ne voudra pas y mettre des gens qu'on estime indignes d'y suivre des cours.
    Cette logique s'appliquera aux lycées aussi si on la laisse gangréner le monde de l'éducation.
  • XAX a écrit:
    Il s'agit simplement de remplacer le bac par un test payant comme cela existe aux USA (SAT/ACT).

    Je suis d'accord avec XAX sur cette affirmation. Mais que ce soient des officines privées ou l'Etat qui fassent le sale boulot* pour le patronat c'est presque du pareil au même pour moi.

    *: décider qui aura une vie confortable, et qui va galérer et en suer des ronds de chapeaux matériellement parce qu'avant sa quinzième année un être humain n'a pas pu/su se conformer à ce que le patronat attend de lui.
  • @Guego @Chaurien il faut quand même se demander quelles sont les intérêts.

    On donne le bac à tout le monde, mais pas encore des mentions très bien à tout le monde (10-12%) et le dossier "réel" (fiche Avenir) n'est pas connu de l'élève pendant la phase de sélection de Parcoursup.
    Donc très clairement il y a suffisamment d'éléments pour sélectionner des bons élèves et les prépas savent très bien le faire. Il se trouve que je suis ami avec le proviseur d'un lycée parisien qui m'a expliqué le processus, ça m'a paru très sérieux (les dossiers sont vraiment examinés un par un avec soin) et je pense que ça doit se passer comme ça de partout.
    Je n'ai pas d'indices sur un taux important d'erreurs de casting, je n'en ai jamais entendu parler même.

    Donc évidemment lancer un examen indépendant relève d'autres intérêts, il suffit de voir le business aux USA autour des organismes "non lucratifs" qui organisent le SAT et l'ACT pour avoir une idée de la suite si ça prend.

    Mais bon je n'ai pas vraiment de jugement sur cela, et c'est une évolution à laquelle je m'attendais.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Xax
    Les mentions très bien vont justement être plus difficiles à obtenir avec le contrôle continu dans les très bons lycées et beaucoup plus faciles dans les autres lycées ou la surnotation est énorme. Ce nouveau bac change tout.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Fiche avenir a écrit:
    pour chaque discipline enseignée en terminale : la moyenne des deux premiers trimestres (ou du 1ersemestre), le positionnement de l’élève dans la classe, l’effectif de la classe et l’appréciation des professeurs

    https://cache.media.eduscol.education.fr/file/plan_Etudiants/21/0/Fiche-5-La_fiche_Avenir_873210.pdf

    Il s'exprime comment ce positionnement? On attribue un numéro de place? Moyenne de la classe?
  • Je pense qu'on indique le classement de l'élève (1er, 2e, 3e,...). Ce n'est pas toujours un bon indicateur du niveau de l'élève parce que si beaucoup de monde a 18/20 on n'arrive plus à différencier le 1er du 10e. Disons que l'indicateur suffit pour la sélection dans les petites prépas, mais pas dans les prépas d'élite comme celle où enseigne Clément dSP.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.