Chiffres romains en désuétude ? — Les-mathematiques.net The most powerful custom community solution in the world

Réponses

  • Oui, c'est effrayant ! Qu'on puisse écrire Louis 14 ou parler du 19ème siècle... Tout fout l'camp.
  • C'est une fake news : voir cet entretien de Noémie Giard à la tête du service des publics au musée Carnavalet.
    Noémie Giard a écrit:
    Mais Noémie Giard, cheffe du service des publics au musée Carnavalet – Histoire de Paris, tient à mettre les choses au point : c'est en fait une infime partie des contenus qui sera modifiée. "Je confirme que tous les visiteurs qui viendront au musée Carnavalet au moment de la réouverture, pourront bien lire Louis XIV, XV, ou Henri IV en chiffres romains, sur tous les cartels et même pour les enfants, et c'est uniquement, sur 170 textes, sur un ensemble de 3 000 contenus, qui ont été produits pour le nouveau parcours dans le musée, que nous avons choisi d'appliquer cette mesure d'accessibilité universelle. C'est une recommandation européenne, pour une information facile à lire et à comprendre".

    Bref rien d'étonnant de la part de ce torchon.
  • Sans parler de l’aspect idéologique, je trouve ça d’abord dommage.
    Une question gros des sentiers battus : la littérature proposait (souvent, toujours, rarement ?) le numéro des chapitres en chiffres romains (comme les chapitres d’un cours du secondaire). Est-ce encore le cas pour des romans contemporains ?
    Cela dépend peut-être de l’éditeur (?).
  • Le déclinologue est à l'affût de ce type de nouvelles exagérées dans lesquelles il voit avec délectation la confirmation qu'il a bien raison de penser ce qu'il pense.
  • Je note le ’’C'est une recommandation européenne, pour une information facile à lire et à comprendre’’. A quand la recommandation européenne pour supprimer les langues autres que l’anglais? (Avec le Brexit la logique serait plutôt de supprimer l’anglais dans l’Union européenne au passage...)
  • Amusant Fin de partie : toi, tu es convaincu que ça n’a pas lieu, que ça n’existe pas.
  • Ce n'est pas du tout une fausse nouvelle, et « Valeurs Actuelles » n'est pas du tout un torchon, c'est un hebdomadaire de qualité, courageux et lucide. Les gauchistes ne savent que mentir, invectiver, fulminer des interdictions, c'est plus à leur portée que l’argumentation. Nous en avons déjà parlé dans un autre fil, et plusieurs médias ont signalé cette nouvelle. Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt.

    C'est une mesure extrêmement choquante qui est une application de la « cancel culture » en provenance des milieux racialistes-gauchistes des États-Unis. Nous devrions effacer notre culture et plier le genou pour nous faire pardonner notre identité et notre civilisation, bref ce que nous sommes, Euro-Français.

    Que ça atteigne quelques gauchistes décérébrés, pas de problème, ils sont là pour ça, faut bien qu'on ait de quoi rigoler. Mais que ça atteigne les responsables des musées, c'est très choquant car en principe ils sont là pour préserver et transmettre notre patrimoine et non pour l'effacer. Espérons qu'ils auront à répondre de cette forfaiture.

    Bonne après-midi quand même.
    Fr. Ch.
  • "À mort Louis croix vé bâton !"

  • A chaque fois que je commandais deux bières, on m'en apportait cinq. Maintenant je comprends !119112
  • C'était en Gaule Belgique ?
  • Bonjour,

    @Chaurien : Je suis d’accord avec tes messages sur ce fil. Rien à ajouter ni retrancher.
  • Chaurien, il existe des gauchistes intelligents et des fascistes intelligents aussi.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Chaurien a écrit:
    C'est une mesure extrêmement choquante qui est une application de la « cancel culture » en provenance des milieux racialistes-gauchistes des États-Unis.

    Héhéhé a rappelé, preuve à l'appui, que cette nouvelle avait été mal comprise par certains médias (voire déformée) mais Chaurien continue à vouloir nous la vendre pour entretenir sa délectation d'avoir trouvé un fait qu'il croit être en mesure d'entretenir sa croyance paranoïaque dans la décadence.

    PS: la recette de VA
  • Oui, oui, comme l’écriture inclusive. Non, non, ça n’existe pas.
    Et de toute manière il n’y a pas de trace de choses qui ne vont pas bien.
    Rien n’est supprimé, rien ne dégringole.
    Tous les chiffres sont faux et ceux qui se posent la question ont déjà la réponse malsaine et $mode \ play $
  • Bonjour,

    Et FdP continue de nier ce qui ne colle pas à son idéologie.
    Mais bon, ça n'empêche pas la caravane de passer ...

    Cordialement,

    Rescassol
  • Pas de fake news au contraire...La seule chose que l’on dit dans cette article c’est que les chiffres romains seront préservés pour les rois et les reines (pour l’instant...). Pour tout le reste rien n'est clair dans cet article et le ’’c'est uniquement, sur 170 textes, sur un ensemble de 3 000 contenus, qui ont été produits pour le nouveau parcours dans le musée, que nous avons choisi d'appliquer cette mesure d'accessibilité universelle’’ ne veut pas dire grand chose en réalité. C’est quoi leur définition de ’’contenu’’ d’ailleurs?...
  • Biely: Tous les médias ont fait des titres comme celui rapporté par Math Coss et il s'avère que c'était bidon. Dès lors continuer à exploiter cette nouvelle c'est de la manipulation.
  • Fin de partie
    Tu sais très bien que ce n’est qu’une question de temps et ce qui est vrai, c’est que l’on commence bien à enlever certains chiffres romains dans les musées. Les rois et reines résisteront encore quelques années mais finiront aussi de connaître le même sort...
    La justification mise en ligne par héhéhé prouve plutôt que le mouvement est bien engagé mais que l’on essaye d’y aller doucement pour ne pas faire trop de vagues...
  • « C’est en fait une infime partie des contenus qui sera modifiée »
    C’est dans l’article de France Inter donc on ne peut pas minimiser davantage !

    Alors ça a lieu ou pas ???????

    Fin de partie ? Ça existe ou pas ?

    Que va répondre l’autruche qui regarde le doigt qui montre La Lune ?
  • L'hebdomadaire « Valeurs Actuelles » a effectivement une couleur politique bien connue, de droite de conviction bien assumée, ce qui peut susciter un doute quand on cite une information provenant de ce magazine. D'où la tentative de nier la réalité de la suppression de chiffres romains dans nos musées nationaux. Comme l'ont fait remarquer d'autres intervenants, c'est une stratégie très appréciée par les gauchistes, la négation impudente de l'existence même de leurs grossières inventions, comme la théorie du genre, ou l'islamo-gauchisme, ou la « cancel culture », pour ensuite nous mettre devant le fait accompli.
    Malheureusement pour eux, la suppression des chiffres romains est citée par de nombreux médias, français et italiens, et il n'est pas indispensable de citer « Valeurs Actuelles » pour en constater la réalité.
    https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/3001675-20210318-internautes-amusent-decision-musee-carnavalet-remplacer-certains-chiffres-romains
    https://www.ladepeche.fr/2021/03/17/plusieurs-musees-francais-renoncent-a-lutilisation-des-chiffres-romains-9434167.php
    https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/musees-la-suppression-des-chiffres-romains-fait-polemique_4338113.html
    https://www.la-croix.com/Culture/chiffres-romains-sont-ils-menaces-disparition-2021-03-18-1201146388
    https://www.lefigaro.fr/culture/musees-la-chute-des-chiffres-romains-20210315
    https://www.lefigaro.fr/culture/italie-la-presse-s-insurge-contre-l-abandon-des-chiffres-romains-par-carnavalet-20210317
    https://www.lepoint.fr/culture/les-chiffres-romains-evacues-des-musees-16-03-2021-2417929_3.php
    https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/la-fin-des-chiffres-romains-le-louvre-et-le-musee-carnavalet-y-renoncent/
    https://www.nouvelobs.com/culture/20210317.OBS41523/des-musees-francais-abandonnent-les-chiffres-romains-et-s-attirent-les-foudres-de-la-presse-italienne.html
    https://www.franceinter.fr/culture/louis-xiv-ou-louis-14-l-italie-defend-ses-chiffres-romains
    https://www.bfmtv.com/international/louis-14-au-lieu-de-louis-xiv-emoi-en-italie-apres-le-retrait-des-chiffres-romains-au-musee-carnavalet_AD-202103180176.html
    Depuis le temps qu'on voit ces chiffres, on n'avait jamais constaté qu'il soit si difficile de les comprendre, dans les cas usuels, le roi Louis XIV, le XIXème siècle, etc. Il y a quelque chose de suspect dans la subite prise de conscience de la prétendue complication insurmontable de la numérotation romaine. Moi j'attribuerais plutôt ceci à une posture idéologique prônant l'effacement de notre héritage culturel, ici sous prétexte de « complication »., sous l'influence de certains courants en provenance des États-Unis, qui veulent jeter le discrédit sur notre histoire et nous contraindre à une repentance généralisée et tout à fait injustifiée. On en reparlera pour la commémoration de Napoléon.

    J'ai déjà dit que si les chiffres romains sont considérés comme compliqués pour certains visiteurs d'un musée, eh bien la tâche des responsables de ce musée, c'est de les expliquer, ce qui n'est pas très difficile. Sinon, à quoi les paye-t-on ?

    Pour conclure, voici la reproduction de la première page d'un ouvrage de Simon Stevin avec des chiffres romains inhabituels. Trouvez l'année.

    Bonne soirée.
    Fr. Ch.119148
  • Chaurien a écrit:
    Malheureusement pour eux, la suppression des chiffres romains est citée par de nombreux médias, français et italiens, et il n'est pas indispensable de citer « Valeurs Actuelles » pour en constater la réalité.

    Tu n'as pas lu ce qu'a écrit Héhéhé plus haut? Louis XIV ne se verra pas raccourci de son XIV. B-)-
  • Mais est-ce toujours une invention ou quelque chose qui existe ?
    (« La disparition des chiffres romains pour certaines choses »)

    Fin de partie (?).

    Édit : orthographe...
  • Dom

    Chaurien cite des articles de journaux qu'il n'a même pas lus
    Je pense que cet article (cité par Chaurien) répond à ta question : https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/3001675-20210318-internautes-amusent-decision-musee-carnavalet-remplacer-certains-chiffres-romains
  • Je savais que je n’aurais pas de réponse.

    L’autruche, c’est mieux.
    Bonne soirée.
  • Ladépêche a écrit:
    Au Carnavalet, "Louis XVI" deviendra donc "Louis 16"
    (article du 17 mars)
    Le Figaro du 16 mars dit la même chose (ou il a inspiré d'autres journaux qui ont répété sans vérifier visiblement, article qu'on ne peut pas lire gratuitement en entier toutefois)
    Dans son édition du 17 mars malgré le communique de la cheffe de la com' du Carnavalet (un bout est cité) il continue à faire croire à ses lecteurs qu'on verra écrit "Louis 14"
    Le Point du 16 mars est plus mesuré ou plus flou (pas de Louis 14 évoqué) mais on lit tout de même:
    Le Point a écrit:
    Ainsi, après le musée du Louvre, c'est au tour du musée Carnavalet (musée municipal de la capitale consacré à l'histoire de Paris), qui, après des années de travaux de rénovation, s'apprête à rouvrir sans chiffres romains sur les cartons d'explications disposés à proximité des œuvres.
    RadioClassique du 16 mars prend le même chemin que le Figaro:
    RadioClassique a écrit:
    Souvenez-vous du sketch des Inconnus : « à mort, Louis Croix V Bâton » !
    L'Obs du 17 mars emboîte le pas au Figaro:
    L'Obs a écrit:
    Désormais, au musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, Louis XVI s’écrit aussi Louis 16.
    Même FranceInter du 17 mars surfait sur la vague puisqu'on pouvait lire:
    FranceInter a écrit:
    L’information est à la Une du quotidien de Rome "Il Messaggero" avec une image, une peinture de Louis XIV et ce titre à rallonge La polémique : Louis XIV devient 14, les chiffres romains interdits dans les musées parisiens, les historiens s'insurgent. Certes il ne s’agit que du Musée Carnavalet mais le quotidien rappelle que Le Louvre a déjà supprimé les chiffres romains il y a quatre ans, mais uniquement les chiffres qui désignent les siècles et non les rois ou les reines.

    PS:
    Tout ce que j'ai cité relève de la fake news.
  • Dom: si tu veux lire des dates en chiffres romains tu peux continuer à en lire sur de la vieille pierre ou sur des vieux livres. Personne ne va rectifier ces dates au burin ou coller des étiquettes par dessus comportant la même information en chiffres arabes. B-)-
  • Allez on insiste un peu, pour le ridicule de l’autruche aux yeux bandés.

    Fin de partie, est-il vrai que pour les siècles, dont l’usage était de les écrire en chiffres romains, certains ont décidé de les écrire en chiffres dits « arabes » ?

    Est-ce trop difficile de répondre par oui ou par non ?
    Tu sembles tout de même consentir en faveur du « non »... édit : même après ce message que je n’avais pas encore vu, ce n’est pas encore bien franc...

    J’ai bien compris ce que tu dis sur l’extrapolation d’une très grande majorité de médias.
    C’est bien de pointer ces intox. J’ai pu aussi me faire berner en croyant certains « papiers ».

    Tu as le droit de dire clairement « je ne souhaite pas répondre ».
    Ça fera la deuxième fois que tu te trouves coincé par ton aveuglement et un « je ne veux pas croire » assez extraordinaire.

    Ça fait penser au gars de TF1 qui joue l’hypnotiseur sur des vedettes de TV : le gars se « réveille » et en comptant jusqu’à 10 il oublie un nombre. Puis l’autre quand on lui demande de dire les jours de la semaine, il oublie de mercredi. Enfin, le dernier récite l’alphabet et oublie la lettre « w ».
    T’as croisé cet hypnotiseur à quel âge ?
  • Quand une personne parle sur un media, elle parle au public de ce media, elle dit ce que le public de ce media a envie d'entendre.
    Seulement 170 textes sur 3000, ça peut vouloir dire 'seulement les 170 textes qui peuvent être lus , ceux qui sont à hauteur des yeux' , ou ça peut vouloir dire 'seulement ceux qui sont écrits suffisamment gros et qui sont lisibles'.
    Ou à l'opposé, ça peut vouloir dire 'seulement les 170 textes qui sont les moins souvent lus'.

    Chacun peut interpréter selon sa sensiblilité.

    3000 textes proposés à la lecture du visiteur, sur son parcours dans le musée, c'est tout simplement énorme. C'est évident qu'il y a des textes qui sont beaucoup lus, et d'autres qui le sont moins. Et c'est tout aussi évident que les textes qui sont refaits, ils sont plutôt parmi ceux qui sont le plus lus.

    Seulement 170 textes, qui ont été produits, et les 2830 autres seront produits prochainement ?
    Ou plus simplement, il y a une majorité de textes où déjà, il n'y avait pas de chiffres romains, et tous ces textes ne seront pas changés. Sur les 3000 textes, il y en a 170 qui avaient des chiffres romains, et ces 170 textes ont été refaits ?

    Personnellement, je pense que les visiteurs de musée sont :
    - des français intéressés par la culture, par cette culture, donc parfaitement capables de lire en chiffres romains.
    - des visiteurs étrangers, asiatiques pour l'essentiel, et je pense que cette écriture en chiffres romains peut-être totalement inaccessible pour eux.
    Pourquoi pas un texte en français, avec des chiffres romains, et une traduction en anglais, avec des chiffres arabes, pour les visiteurs étrangers ?

    Cette décision ne m'enchante pas, mais ne me choque pas.
    Ce qui me gène, c'est quand on me dit que c'est une application d'une consigne européenne.
    On a besoin d'un parlement européen, de reglementations européennes, mais pas pour nous pondre des consignes comme ça.
    Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. Benjamin Franklin
  • Dom:

    La simplification dont il est question ici semble porter sur les dates (en réalité très certainement sur les siècles) et elle est déjà mise en oeuvre au plus grand musée de France, Le Louvre, si j'en crois les quelques articles de presse que j'ai pu lire. Personnellement je n'en ai rien à faire: il y a déjà bien assez de monuments sur lesquels figurent des chiffres romains si on veut s'exercer à les lire. On peut aussi regretter le temps où à Lutèce on parlait le latin (ou une langue dérivée) B-)-
    Lourrran a écrit:
    - des français intéressés par la culture, par cette culture, donc parfaitement capables de lire en chiffres romains.

    Il y a des musées sur tout et n'importe quoi et le musée est ouvert à tout le monde*: gens cultivés ou pas.

    *: on aimerait que plus de gens les fréquentent, pas seulement pour des raisons commerciales (mais cela compte aussi)
  • Merci de confirmer ce que je dis.
    L’hypnotiseur a encore frappé.

    Quelle grotesque situation.

    Bon dimanche !
  • Prétendre qu'un musée va écrire Louis 14 à la place de Louis XIV est une fake news, un mensonge en bon Français.
    Et ceux qui reprennent cette fausse nouvelle sachant qu'elle est fausse sont des manipulateurs.
  • 1) Oui, ça c’est vrai. Une fois qu’on sait que c’est faux.

    2) Par contre on peut s’insurger sur ce qu’il pourrait advenir ensuite : il s’agit d’une manière d’extrapoler.
    « Si ça continue, voilà l’étape d’après... ».

    Je m’interroge sur la géométrie variable de ta manière de faire.

    3) Quand on extrapole, est-ce de l’ordre de la fake news ou pas ? est-ce de la manipulation ?
    Un exemple au hasard : :-D
    Quand quelqu’un dit « si on mesure le niveau des élèves alors c’est qu’on connaît déjà la sinistre finalité », qu’est-ce que c’est ?
    Une fake news ? Une manipulation ?

    [small]Sur d’autres sujets, la droite avait bien pressenti les suites qu’elle dénonçait tandis que les adversaires disaient « non, non, jamais ».
    Pacs pour tous -> Mariage pour tous -> PMA pour toutes -> (« on ne sait pas » si l’on va aller jusqu’à la GPA pour tous... non... on ne sait pas du tout)[/small]

    En tout cas je suis d’accord avec toi sur le 1).
    Divulguer des choses fausses quand on sait qu’elles le sont, je ne suis pas fan du tout.

    Vas-y, Fin de partie, maintenant tu peux ramer ;-) pour le « 3) ».
  • Dom a écrit:
    « Si ça continue, voilà l’étape d’après... ».

    Dans le contexte ce que tu dis est ridicule. Les musées sont pleins de noms d'artistes étrangers imprononçables. Est-ce qu'on va simplifier ces noms pour les rendre prononçables ou c'est inutile, le lecteur comprenant qu'il est en train de lire le nom d'une personne?
    Dom a écrit:
    Quand quelqu’un dit « si on mesure le niveau des élèves alors c’est qu’on connaît déjà la sinistre finalité », qu’est-ce que c’est ?
    Une fake news ? Une manipulation ?

    Qui dit ça? On ne peut pas connaître une réalité qu'on n'a pas mesurée. Mais attention toutefois, interpréter une mesure (quelle mesure est retenue?) n'est pas sans biais: quand on veut estimer finement un phénomène on ne se contente pas de donner une moyenne.

    Tu connais déjà cette histoire sans doute:
    Cela se passe dans un bar (à une époque où ils étaient encore ouverts) d'un quartier populaire. Bill Gates entre dans le bar et commande une consommation. Tout d'un coup toutes les personnes présentes dans ce bar sont devenues milliardaires en moyenne. B-)-
  • « Qui dit ça ? »

    C’est bien mais tu rames encore.

    Bonne journée aveuglée !
  • Qui dit ça? Sur le coup je n'y avais pas pensé mais tout me porte à croire maintenant que c'est l'oeuvre d'un déclinologue.
    Il voit du déclin partout et il a du plaisir quand il croit voir des éléments qui le confirment dans sa croyance.
Cette discussion a été fermée.
Success message!