PISA 2018

«13

Réponses

  • Bonjour JLT,

    Merci pour ce document.
    Pour ma part je suis un peu chagriné par le fait que le rédacteur se précipite sur des chiffres, classement et moyennes, sans nous mettre en perspective la signification du "20ème à 26ème rang" annoncé. Il faut ingurgiter 13 pages avant d'apprendre que le nombre de pays concernés est de 79. On peut cependant opposer que l'auteur tient probablement pour un prérequis la connaissance de ce fait par le lecteur habituel de son rapport.
    Un autre petit hic, qualifier p. 4 une courbe de tendance apparemment quadratique de "droite de meilleur ajustement linéaire" laisse rêveur (graphique n° 2).
    Pour le reste, je n'ai que survolé ou même finalement zappé.

    Amicalement
  • Les scores sont ce qu’ils sont.
    Si on me dit que La France est 500e avec 19/20, ça ne me dérange absolument pas pour l’état du pays.
    Le rang est un paramètre assez trompeur.

    Je n’ai pas épluché le document et j’espère qu’il y a des éléments permettant de préciser ce que les scores reflètent.

    Remarque sarcastique (ou pas) :
    Pourquoi nous serine-t-on « La Finlande » à toutes les sauces alors que les pays grisés sont « meilleures » ? B-)-
  • En France ce test a été basé sur seulement 6000 élèves ce qui me paraît (trop) peu.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • Comme d'habitude :

    "Comme déjà observé lors des éditions précédentes du PISA, la France est l'un des pays de l'OCDE où le lien entre le statut socio-économique et la performance dans PISA est le plus fort "

    et :

    "La France est l'un des pays où les élèves ressentent le moins de soutien de la part de leurs enseignants pour progresser dans les apprentissages"

    CQFD si j'ose dire.

    Il reste à voir quels vont être les effets à long terme du dédoublement des classes CP/CE1 en REP, une des rares bonnes mesures.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • On parle beaucoup de la Finlande car

    1) La Finlande était première en 2003.
    2) Elle assez proche géographiquement et culturellement de la France.
    3) Elle arrange les promoteurs de "méthodes pédagogiques innovantes" (pas de notes, pas de devoirs à la maison, pas de stress...).

    Mais depuis que la Finlande a baissé dans le classement, on évite soigneusement de parler des pays qui sont en tête.93318
  • La différence entre Flamands et Wallons : j'adore !
    Mais houlala je m'emballe...
  • On lit : « En France, les élèves sont plus souvent préoccupés que dans la plupart des autres pays de l’OCDE par les problèmes de disciplines qui perturbent l’enseignement. Ainsi, un élève sur deux a déclaré dans PISA qu'il y avait du bruit et du chahut dans la plupart ou la totalité des cours – à comparer avec un élève sur trois en moyenne dans les pays de l’OCDE.».
  • tombé dessus : lien1, lien2
  • Oui, on a effectivement parlé de Singapour, mais un certain nombre de personnes remarquent que Singapour est un pays très particulier, avec 5 millions d'habitants, de superficie réduite, très urbanisé... On ne parle jamais du Japon qui se classe dans le peloton de tête en sciences et en math.
  • A propos de Singapour, on trouve que « la méthode Singapour » est géniale. Mais qui pour trouver explicitement de quoi il s’agit, ce n’est pas simple. Mon ami Google ne m’a pas aidé comme je le voulais.
  • On peut feuilleter quelques livres sur le site https://www.lalibrairiedesecoles.com/

    Ces livres sont censés s'inspirer de la méthode de Singapour. J'ai entendu dire qu'il n'y a rien de nouveau, et que ça ressemble beaucoup à d'anciens manuels français, mais je n'ai pas pu vérifier si c'est exact.
  • Ok. C’est surprenant je trouve qu’aucun site ne propose ne serait-ce que les contours.

    J’ai déjà vu des gens parler de « méthode Singapour » en mimant le tour de vis.
    C’est de l’humour bien entendu mais il doit y avoir un peu de vrai : la discipline fait parti intégrante de (certains ?) pays d’Asie.
  • La méthode Singapour ne peut se dissocier de l'état d'esprit des profs de Singapour, c'est pour ça qu'elle ne peut avoir que des résultats mitigés en France. Ainsi :
    - elle est basée sur une compilation et une mise en forme testée des programmes et pratiques d'autres pays (où ça marche, elle reprend d'ailleurs certains aspects des maths françaises d'avant), au primaire la "signification" concrète est systématique,
    - il n'y a pas de flottement, la méthode est détaillée pas à pas, la vivisection cognitive est strictement interdite (ce qu'on appelle en France "l'expérimentation pédagogique" et la "liberté pédagogique"),
    - une part importante du temps de travail des profs consiste à trouver des moyens pour faire progresser les élèves et à lever leurs éventuels blocages.

    D'autre part la présentation est très agréable, j'ai appris les maths élémentaires à mon fils sur cette méthode (avec des compléments d'autres), et les fascicules d'exercices font "jeux" de part une belle présentation. Du coup ça passe super bien, trop bien car il est allé vraiment très vite.
    J'ai jeté un coup d’œil aux manuels français, c'était vraiment dégueulasse en comparaison.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Ce sont les élèves de 15 ans qui sont évalués. En France le ministère joue le jeu tire les lycées au sort et fait aussi passer PISA à des lycées pro. Très peu d'élèves sortent du système scolaire avant 15 ans. Singapour attire les bons élèves de toute la région (l'Indonésie et la Malaisie sont dans les derniers du classement)
    .
    Ce sont autant de biais dans le classement.
  • Les intervenants de cette discussion me font bien rire...et occultent la vraie raison du succès des systèmes éducatifs d'extrême-orient....
    Contrairement à la France (et plus généralement à l'occident décadent....) ces pays n'ont pas connu mai 68 et les charlatans du dictdactico-pédagogisme ne sont pas les bienvenus...
    Les "sciences de l'éducation" et les théories fumeuses sur les visuels-auditifs-kinesthésiques n y ont pas cours...pour le bien de la société (en France, on considère probablement qu'une racaille ou un antifa qui lancent un pavé dans une vitrine sont des kinesthésiques....)

    Dans ces pays, l'ordre et la discipline règnent. Les élèves sont fermement invités à se mettre au travail....Les lycées chinois, japonais, singapouriens n'ont pas été transformés en colonies de vacances où des "médiateurs des apprentissages" souhaitant passer orklasss obéissent bien docilement à des adjudants pédagogiques régionaux qui, d'un claquement des doigts (comme on s'adresse à un valet de pied...) leur ordonnent de faire des problemzouverts et de la narration de recherche en zilobonifiés....

    La France est un pays qui part en sucette...les villes sont de plus en plus sales et dangereuses pendant qu'un président immature détruit les services publics comme un gamin mal élevé qui casserait ses jouets....

    A Singapour, Shanghai ou Tokyo, la sécurité règne dans les rues....il y a très peu de délinquance et on peut se promener la nuit sans se faire trucider....
    Tout est propre et entretenu (pas de tags, pas d'abribus cassés....mais il est vrai qu'en France, les écologauchobobos estiment qu'un gribouillis sur le mur d'un immeuble haussemanien est "une oeuvre d'art".... ) et pas de punks à chiens à tous les coins de rues....
    Faut-il rappeler qu'à Singapour, cracher par terre, jeter un chewing-gum sur la voie publique ou omettre de tirer la chasse d'eau dans les toilettes publiques sont des actes passibles d'une amende de 1000 SGD ?????

    Quant à la "méthode Singapour", point n'est besoin de l'importer....il suffirait de remettre au goût du jour la "méthode France 1985" et reinstaurer des paliers d'orientation en fin de 5ème puis en fin de 3ème !!!!



    FRANCE REVEILLE TOI !!!!!!93362
    Liberté, égalité, choucroute.
  • J'ai cru comprendre que la politique migratoire de ces pays d'Asie n'est pas tout à fait la même que la nôtre. Ceci explique sans doute en partie cela.
  • Ramon, je n’ai pas occulté cet aspect si tu me lis bien ;-).
    C’est « euphémisé » peut-être, je veux bien le reconnaître.

    Édit : je parle de l’aspect discipline.
    Je n’ai pas évoqué l’aspect immigration même si ça joue nécessairement un rôle.
    En Finlande il m’avait semblé qu’il y avait une immigration non négligeable.
    Mais qu’en sais-je ? Est-elle importante ? Choisie ?
  • L'arrivée en France d'immigrés peu instruits explique en partie la baisse, mais je crois que c'est loin d'être le facteur principal. Le graphe ici http://www.les-mathematiques.net/phorum/read.php?6,1884432,1889022#msg-1889022 montre qu'en fin de CM2, les enfants de cadres sont en-dessous du niveau des enfants d'ouvriers d'il y a 30 ans. A mon avis, le point commun entre la Finlande, le Japon, la Corée et Singapour est que les familles attachent de l'importance à la réussite scolaire de leurs enfants.
  • @JLT les parents n'ont absolument pas conscience du délabrement du niveau. Le problème c'est que pour bien comprendre il faut y passer du temps, lire des articles, prendre connaissance de l'état de l'art en psychométrie etc. Sans compter le fait qu'il faut avoir un niveau minimum pour s'orienter la dedans.

    De fait les parents qui s'y intéressent un peu tombent souvent sur des bouquins, articles ou émissions polémiques absolument inutiles. Au mieux il peuvent tomber sur les livres de Marc Le Bris ou des gens comme ça, mais, s'ils décrivent parfois très objectivement la situation, ne donnent pas assez de pistes explicites.

    J'ai pu constater que les parents qui ont les moyens mettent en place des mesures de rattrapage, par exemple quand ils se rendent compte que leur enfant n'apprend pas bien à lire, ils ont vite fait d'acheter une méthode syllabique (pic des ventes à Noël justement parce qu'il y a en général dans les familles le temps de faire le point). Les professions chronophages font usage de cours particuliers, voire de préceptrices dédiées dès le primaire (je vois ça à Paris avec des anciennes instits à la retraite).

    Quant à l'immigration, c'est la question de sa réception. Étant moi-même issu de l'immigration extra-européenne, je peux témoigner que mes parents ont bénéficié à l'école d'un accueil exceptionnel, alors que les conditions n'étaient pas bonnes (pauvreté, langues d'origine parlées à la maison etc.).

    Les rapports Pisa reprochent de façon récurrente de ne plus bien faire ce travail.

    Edit : j'avais entendu Finkielkraut dire que ces parents, récents immigrés polonais, faisaient une confiance absolue à l'école française. Les "français de souche" qui ont coutume de dévaloriser leur culture - à commencer par la personne qui occupent actuellement la fonction de chef de l'État - n'ont pas conscience de l'aura de celle ci dans le monde, même à l'heure actuelle, et la réputation qu'avait l'enseignement français.

    Edit 2 : le graphe de la Depp rappelé par JLT était une bombe à retardement, les enfants de 2017 sont maintenant au collège. Les bons à rien qui président à la cohérence des programmes vont vite s'en apercevoir, le niveau en fin de primaire étant déterminant pour la suite des études.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Ramon Mercader a écrit:
    Dans ces pays, l'ordre et la discipline règnent. Les élèves sont fermement invités à se mettre au travail....

    Voilà à quoi devrait ressembler le monde selon Ramon:

  • "We don't need no education".....tel est le credo démagogique de l'innénarable @FDP....
    Tous égaux mais tous ignorants...."let's go back to the trees"....pourrait ajouter @FDP....

    Faut-il rappeler que le kamarade @FDP corrige des copies dans des lycées privés ???? ....autrement dit, il sélectionne la chair à patrons....

    DEFENSE DE RIRE....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • @xax : passer du temps pour instruire ses enfants c'est l'idéal, mais même si tous les parents se contentaient de dire à leurs enfants qu'il est important d'étudier, et leur donnaient des livres comme cadeau d'anniversaire, la France gagnerait facilement 20 points au classement PISA.
  • Ramon:

    Quand je vois dans cette vidéo les élèves marcher au pas et le prof qui hurle comme un adjudant et qui bat un élève je ne peux m'empêcher de penser que c'est ton idéal pour la jeunesse.

    L'école n'a plus la côte parce que plus personne ne pense que c'est un ascenseur social.
    Rien à voir avec mai 1968 et autres vieilles lunes sorties de la tête des réactionnaires.

    Je te laisse regarder l'évolution du taux de chômage à Singapour pour cette année:

    https://fr.tradingeconomics.com/singapore/unemployment-rate

    PS:
    Le fait que le Japon soit devant la France dans ce classement a peut-être pour conséquence:
    https://www.humanium.org/fr/le-suicide-des-enfants-cause-principale-de-deces-chez-les-jeunes-au-japon/
  • @Fin de partie c'est un taux de chômage réel ou bidon (1) comme le notre ?

    (1) seul un tiers des bénéficiaires du RSA inscrit dans les stats (en comptant large) + chômage déguisé en temps très partiel + chômage déguisé en formation + chômage non déclaré comme tel + renoncement aux droits ("invisibilité") etc.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Xax:
    Difficile à dire. Ce qu'il faudrait savoir est la perception qu'ont les gens de l'école à Singapour.

    PS:
    Avant 1968, il n'y avait pas de collège unique et les jeunes pouvaient aller au boulot à 16 ans
    Le prolongement de l'obligation scolaire jusqu'à 16 ans date de 1967.

    C'était facile de se débarrasser des "mauvais éléments" à cette époque: par l'orientation (on ne les envoyait pas au collège) et à 16 ans on ne leur devait plus rien scolairement. :-D
  • FDP a écrit:
    Quand je vois dans cette vidéo les élèves marcher au pas et le prof qui hurle comme un adjudant et qui bat un élève je ne peux m'empêcher de penser que c'est ton idéal pour la jeunesse.

    Voilà les références culturelles du kamarade @FDP: un mauvais film à la limite du nanar avec une BO ultradémagogique conçue par un groupe de brontosaures qui n'a pas pondu un album écoutable depuis plus de 45 ans....

    Cette fascination d'un prétendu gôchiste pour les millionnaires anglo-saxons m'étonnera toujours....
    Liberté, égalité, choucroute.
  • Bonjour,

    La drogue et les divertissements abêtissants expliquent, en partie, le déclin intellectuel de notre société.

    250 ans de Lumières (ou prétendues telles) pour en arriver là !

    A+
    Les Athéniens se teignaient les cheveux. (La vie quotidienne à Athènes au temps de Cicéron)
  • Pourquoi se fatiguer avec ces questions? :-D

    https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/pour-laurent-alexandre-la-genetique-explique-en-grande-partie-l-echec-naturel

    Ramon: tu n'as pas démenti sur le fond ce que j'affirmais.
    Piteux_gore a écrit:
    La drogue et les divertissements abêtissants expliquent, en partie, le déclin intellectuel de notre société.
    Tous les pays sont soumis à la même culture anglo-saxonne dans le monde à part la Corée du Nord.
    Tu crois qu'il y a moins de fumeurs de joints et moins d'alcooliques au Japon qu'en France? B-)-

    PS:
    C'est rare de trouver des alcooliques et des toxicomanes parmi des gosses de douze ans. B-)-
  • @JLT , je me suis posé de la question de l'existence d'une étude sur la maternelle antérieure au décrochage du niveau en maths au primaire que tu as rappelé.
    J'ai trouvé ça. En résumé, on a une population d'élèves récente sortant de maternelle d'un meilleur niveau (notamment pour le numérique tableau fin de p2 repris p3), mais dont le potentiel n'est pas réalisé ultérieurement à l'école primaire.
    Ça la fiche très très mal ... J'emploie parfois le terme de bons à rien, mais ici on est au delà, c'est de la négligence délictuelle au regard de impératifs du code de l'éducation.

    Ta remarque sur le livre et la jeunesse est très intelligente, en plus c'est le genre de suggestion qui pourrait trouver un accueil très favorable tant politique que business, si tu as des potes politicards d'un certain niveau tu devrais leur en parler.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • @FdP ok, merci pour l'info. Par contre l'obligation à 16 ans c'est 1959 (réforme Berthoin).

    Le suicide juvénile est en progression en France aussi, deuxième cause de mortalité : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2386052#tableau-figure2

    Attention pour les comparaisons : les cultures européennes et asiatiques sont bien différentes vis à vis de la perception de la mort.

    Jean-Pierre Serre a dit qu'il n'y avait pas eu d'équivalent de Bourbaki au Japon à cause du trop grand risque de suicide des mathématiciens.
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • JLT a écrit:
    Si tous les parents se contentaient de dire à leurs enfants qu'il est important d'étudier, et leur donnaient des livres comme cadeau d'anniversaire, la France gagnerait facilement 20 points au classement PISA.

    Avec le cadeau ci-dessous, le petit Kevin se destine à de brillantes études.....93372
    Liberté, égalité, choucroute.
  • @Ramon Mercader c'est un peu facile, tu aurais pu présenter la littérature de la ministre Schiappa (sous son nom ou son pseudo notoire) ...
    "J'appelle bourgeois quiconque pense bassement." Gustave Flaubert
  • Dans la phrase 'l'ecole n'a plus la cote...' fais nous le plaisir, cher Fdp, d'enlever cet accent circonflexe disgracieux.
  • XAX a écrit:
    @FdP ok, merci pour l'info. Par contre l'obligation à 16 ans c'est 1959 (réforme Berthoin).

    Selon ce que je peux lire ICI cette réforme est entrée en vigueur en 1967.

    PS:
    Autre source qui précise que cette réforme a été pleinement effective qu'en 1967:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordonnance_du_6_janvier_1959
  • Piteuxgore : « La drogue et les divertissements abêtissants expliquent, en partie, le déclin intellectuel de
    > notre société. 250 ans de Lumières (ou prétendues telles) pour en arriver là ! »

    Peut-on svp rappeler d'où vient le haschisch qui circule sur notre territoire national ?
  • SinuSix:

    Ne confond pas l'opium et le haschisch. B-)
  • Ça commence à me courir, les sous-entendus racistes même pas dignes du Balto.
    Algebraic symbols are used when you do not know what you are talking about.
            -- Schnoebelen, Philippe
  • Surtout qu'en matière de drogue la France n'est pas en reste: elle est l'un des dealers de pinard pour le monde entier. L'alcool fait surement plus de ravages en France que le haschisch.
  • Le haschisch consommé en France provient essentiellement du Maroc. Une chance pour la France ?
  • RE

    Sous Luis XIV on buvait sec en France, et du génie il y en avait à revendre (Vauban, Descartes, Pascal, etc.).

    L'alcool tue, mais n'abêtit pas comme le font le hash, le kat et tutti quanti.

    A+
    Les Athéniens se teignaient les cheveux. (La vie quotidienne à Athènes au temps de Cicéron)
  • SinuSix:

    Beaucoup de gens cultivent eux-mêmes ce qu'ils fument. Les semences venaient à une époque des Pays-bas. B-)-
    Comme déjà indiqué même dans certains quartiers des jeunes de douze ans accro' à la fumette et à l'alcool c'est très rare. Donc finissons en avec ces âneries qui n'ont que pour seul but de déverser la haine raciste habituelle.
  • Voyez la méthode de discussion de nicolas.patrois. Quelqu'un émet une opinion avec quoi il n'est pas d'accord. Moi quand ça m'arrive je tente de réfuter l'opinion que j'estime erronée, mais évidemment, il faut argumenter, il faut réfléchir, c'est difficile. Il est plus simple (surtout si l'on est un peu limité de la comprenette) d'appliquer une étiquette infamante, et quoi de mieux que « raciste » ? Ça vous tue l'interlocuteur à moindres frais intellectuels.

    Mais voilà, ça marche de moins en moins. Les opinions se libèrent, les maîtres censeurs s'affolent, faudra qu'ils se résignent à mettre au grand jour l'inanité de leurs conceptions.

    Comme la flamboyante sottise qui consiste à mettre sur le même plan l'innocent pinard de chez nous et le cannabis, dont les effets destructeurs sur le système nerveux sont bien connus. Et chacun sait bien d'où vient cette drogue et qui en fait le trafic dans notre pays.

    Bonne journée de froidure. Ici à côté de Paris, nous avons 1 degré ce 5 décembre à 9 h 25. Paraît qu'il y aurait un « réchauffement climatique ».
    Fr. Ch.

    https://www.amazon.fr/Soignez-vous-par-vin-Docteur-MAURY-ebook/dp/B0089YH0YI
    https://livre.fnac.com/a208610/Emmerich-Maury-La-Medecine-par-le-vin
  • Chaurien:

    Dans le cas d'espèce ton explication est grossière.

    SinuSix:
    Cherche le Maroc sur cette carte:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Héroïne#/media/Fichier:HeroinWorld-fr.svg
    Chaurien a écrit:
    Ici à côté de Paris, nous avons 1 degré ce 5 décembre à 9 h 25. Paraît qu'il y aurait un « réchauffement climatique ».
    Tu ne sais pas ce qu'est une moyenne?B-)-
  • C'est quand même hallucinant de voir un soi-disant ancien prof de prépa qui n'est pas capable de comprendre que le fait d'avoir des hivers un peu froid en France n'infirme en rien un réchauffement climatique global. Ce sont des statistiques de base.
  • Préambule : Il y a des propos qui ne me plaisent pas du tout.
    Fin du préambule.

    Par contre c’est tout de même exagéré de parler de « sous-entendu racistes ».
    Je relie cette remarque à celle juste au dessus « opium ou haschisch ».
    Si c’est bien ça la connotation raciste (j’espère me tromper) alors on va avoir du mal à discuter.

    Dans le débat public le terme « immigration » catalyse toujours les agressivités.
    Faut-il qu’il soit tabou ? Est-ce dire des propos racistes que d’en parler ?
    N’est-ce pas parce que les « bien-pensants » (ça peut provoquer, je sais) n’en parlent jamais que les seules choses que l’on entend à ce sujet sont proposées par une seule partie du florilège politique ?

    J’interprète souvent des propos comme « trotskistes », « communistes », « anarchistes » (je mets les guillemets pour insister sur le fait que c’est moi qui les analyse ainsi), dois-je en appeler à la vigilance et dire que j’en ai marre de lire des « propos staliniens » (gros guillemets d’exagération) ?

    Bien entendu, certains s’exposent et on devine (interprétation !) leurs pensées.
    Mais tant que ça reste dans le cadre (la loi ?), inutile de crier au scandale.

    Je crois que je vais quitter toutes ces discussions. C’est insupportable.
    Ce forum de maths devraient peut-être ne plus laisser de discussions qui sortent des maths.

    PISA est un classement. Déjà là on peut crier au scandale de la sélection. Ça déplaît forcément à plusieurs intervenants.
    Les maths sont dedans (PISA) et on parle des causes d’un classement médiocre de La France.
    Chercher les causes...c’est sortir des maths et rentrer dans des analyses politiques ou idéologiques.
    Faudra-t-il fermer cette discussion qui sort des maths ?

    Édit : j’écris cela avant le message de Chaurien.
  • Dom a écrit:

    PISA est un classement. Déjà là on peut crier au scandale de la sélection. Ça déplaît forcément à plusieurs intervenants.
    Les maths sont dedans (PISA) et on parle des causes d’un classement médiocre de La France.
    Chercher les causes...c’est sortir des maths et rentrer dans des analyses politiques ou idéologiques.
    Faudra-t-il fermer cette discussion qui sort des maths ?


    Un classement qui a été créé par on ne sait qui et que se sont empressés d'adopter les technocrates*.
    On retrouve les mêmes éléments de langage qu'aujourd'hui dans cette vidéo de 1968 (compétitivité etc).

    On ne sait rien des spécificités de l'enseignement des autres pays: enseignement unique? Quid de la sélection? Taux de chômage? Taux faible, possibilité de virer plus facilement des jeunes du système scolaire ou les mettre sur des voies d'enseignement courtes comme c'était fait en France dans les années 60-70

    PS:
    La vidéo déjà mentionnée:
    https://enseignants.lumni.fr/fiche-media/00000000801/l-allongement-de-la-scolarite-jusqu-a-16-ans.html

    *: il faut absolument pour ces gens tout uniformiser, standardiser parce que c'est bon pour le marché.
  • Quand on a des journées un peu chaudes en été (des journées chaudes en été !), comme l'été dernier, nous avons droit à tout le tam-tam médiatique sur le dit « réchauffement climatique ». Et quand il fait plus froid que la normale, silence radio. C'est tout ce que je voulais dire, c'était juste une boutade. Pas la peine d'ouvrir un nouveau front.

    Et je ne suis pas un « soi-disant ancien prof de prépa ». Je suis bien un ancien professeur de classe préparatoire, ce qui n'est ni une gloire ni une indignité. Mais je ne suis pas que ça, je suis aussi abonné au gaz et à l'électricité, ancien élève des écoles primaires de la ville de Castelnaudary, etc. Nos identités sont multiples, comme on dit ;-).

    Faut rigoler...

  • Je remarque une chose sur ce classement: la Russie est classée en dessous de la France.
    ’’Auparavant le monde était dirigé par des intelligents. C’était cruel. Les intelligents forçaient les imbéciles à apprendre. C’était difficile pour les imbéciles. Aujourd'hui le monde est dirigé par des imbéciles. C’est juste, car les imbéciles sont beaucoup plus nombreux. Aujourd'hui les intelligents apprennent à s’exprimer afin que les imbéciles puissent comprendre. Si un imbécile ne comprend pas c’est un problème d’intelligents. Auparavant souffraient les imbéciles. Aujourd'hui souffrent les intelligents. La souffrance diminue car les intelligents sont de moins en moins nombreux.’’
    Mikhaïl Jvanetski.

  • J'ai parlé du haschich :93388
Cette discussion a été fermée.