disparition inquiétante de x

Bonsoir,


pourquoi des personnes, alors que je n'étais pas encore né, ont décidé de supprimer le signe $\times$ dans les expressions littérales ?
Pourquoi pas $+$ ?

D'après une question que j'estime sincère d'élève dont je n'ai pas de réponse convaincante. Pas plus qu'on roule à gauche en Angleterre et que c'est comme ça.

S

Réponses

  • Je dirais que c'est une question de lecture: $3x$ se lit "trois x", ce qui, ma foi, signifie un x puis un deuxième puis encore un autre.
  • Pour éviter de confondre les \( x \) avec les \( times \) on remplace les \( times \) par des \( cdot \) ou par rien du tout dans les expressions littérales manuscrites.

    On peut faire des exceptions à ses risques et périls. Par exemple

    \[ \dfrac{a+b+c}{3} \, \times \, \dfrac{a^2+b^2+c^2}{3} \]

    Dans le même ordre d'idée, il est fortement déconseillé d'utiliser un \( X \) et un \( x \) simultanément.

    e.v.
    Personne n'a raison contre un enfant qui pleure.


  • Moi je veux de l'amour XXL, selon Mylène Farmer. Comment comprends-tu cela ?

    [Je répondais à sieur Shah d'Ock]

    S
  • Bon, ev, je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais je t'aime. Je prends ton argumentation.

    S
  • Moi je n'aime pas ce $\times $ et je le fais effacer quand les élèves l'écrivent au tableau : je crains de le confondre avec $x$. La plupart du temps, on le remplace par la juxtaposition des facteurs, ou par le $\cdot$, ce point médian qui connaît aujourd'hui dans un autre domaine une célébrité de mauvais aloi. Par exemple entre deux fractions : $\dfrac{a+b+c}{3} \, \cdot \, \dfrac{a^2+b^2+c^2}{3}$, ou lorsqu'on a des facteurs numériques : $3 \cdot 2^n$. Dans ce dernier cas par exception j'accepte le $\times $ : $3 \times 17=51$.
  • Confirmez-vous que ce $x$ arabisé vient du grec, du kebab $\khi$ qui désignait "la chose" ?

    Je vous aime.
    S
  • On écrit naturellement $3 x $, comme on dit :

    "trois pommes", "trois élèves", "trois euros". C'est tout naturel.
    La vie est injuste surtout pour ceux qui partent avant les cheveux blancs.
  • Naturel ou culturel ou habituel ?

    S
  • Est-ce lié à la priorité donnée à la multiplication ?

    La question serait alors : depuis quand a-t-on décidé de donner la priorité aux multiplications et ainsi de ne plus mettre des parenthèses autour des produits ?
    Éventuellement "pourquoi aimer les fois davantage que les plus" ?
  • Marre de la prose filandreuse de Chaurien qui saisit la moindre occasion pour parler de politique dans des fils qui n'ont rien à voir, quand ça n'est pas pour étaler son racisme.
  • Je n'ai pas compris ce qu'est cette histoire de célébrité de mauvais aloi de $\cdot$ dans un certain domaine. Quelqu'un pour m'expliquer ?
  • Après réflexion, sans cette convention d'écriture (suppression possible de $\times$ dans certains cas, je ne vois pas comment on pourrait confondre un $x$ et un $\times$.
    La syntaxe serait fausse non ? Avez-vous un exemple qui montre clairement une ambiguïté ?

    S
  • Ce sont surtout les personnes qui écrivent leur $x$ en faisant une croix.
    Un bon nombre d'élèves le font.

    @Champ-Pot-Lion
    C'est au sujet de l'écriture inclusive (point médian).
    Ça doit désigner les institutions qui le prône.
  • Ecrire $x\cdot e \cdot y$ serait zambigu. Tandis que $e\cdot x\ \cdot y$ serait bonzaloi. Quant à la mode consistant à montrer que l'on ne suit pas la mode, est-ce zambigu ou est-ce bonzaloi ?
  • @Dom Ah ouais merci ! C'est vrai que j'avais vu une discussion (maintenant supprimée) sur le sujet.
  • @ Romyna
    Bravo pour cette belle planche. Je ne vois pas qui sont les personnages. J'ai cherché sur Internet dans l'espoir de voir l'abécédaire complet mais je n'ai pas trouvé. Je n'ai trouvé que le x.
    Bonne journée.
    Fr. Ch.
  • Il y a un autre cas où j'utilise le point médian $\cdot$, c'est entre deux facteurs égaux, comme j'ai fait récemment dans un autre fil : $N(-x)=N(i \cdot ix)$, qui me semble plus approprié que $\times$.
  • L'écrivain ressemble un peu à Edgar Allan Poe, mais pourquoi X?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.