Dédé l'homme appelé Luc(k)

Bonsoir,

je vous signale l'existence de ce livre L'homme dé de Luke Rhinehart. Cela confirme la nature quantique de la littérature.

Non je déconne.

S

Réponses

  • Bon je me suis fait une idée de la théorie quantique à une échelle qui dépasse de loin l'échelle de Planck, avec ce livre.

    Dans les interprétations de la mécanique (ta mère, la psychologie) quantique, à l'échelle du plan [small]q[/small] tout petit, il me paraît clair que les multi-mondes ne se superposent pas, ne se parallélisent pas.
    Ils sont latents, emprisonnés et se libèrent au hasard par dé-cision.

    Cela explique que le monde perçu soit des fois, juste, et des fois injuste dans sa perception.

    Bref, rien n'a de sens, à moins que ...

    S
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.